Une ancienne gloire des Knicks arrêtée pendant une partie au MSG

Charles Oakley, ancien joueur des Knicks dans les... (Photo Frank Franklin II, AP)

Agrandir

Charles Oakley, ancien joueur des Knicks dans les années 1990, a été menotté et interpelé par la police.

Photo Frank Franklin II, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Los Angeles

Les Knicks de New York s'enfoncent dans la crise: ils ont encore perdu devant leur public mercredi, 119-115 face aux Clippers de Los Angeles, et l'une de leurs anciennes gloires a été arrêtée pendant le match pour avoir critiqué le propriétaire.

Les Knicks ont concédé leur troisième défaite de suite au Madison Square Garden et s'éloignent irrémédiablement des séries éliminatoires.

La franchise new-yorkaise, qui n'a plus participé aux séries depuis 2013, est désormais 12e de la conférence Est, à trois victoires de la 8e place.

Carmelo Anthony a pourtant marqué 28 points, mais la vedette des Knicks évolue dans un climat difficile, son président Phil Jackson ne faisant plus mystère qu'il souhaite sans débarrasser.

Mais l'action la plus marquante de la soirée a eu lieu en tribunes durant le premier quart, lorsque Charles Oakley, ancien joueur des Knicks dans les années 1990, a été menotté et interpelé par la police.

Selon une porte-parole des Knicks, Oakley s'est comporté de «façon inappropriée et particulièrement insultante» avec James Dolan, le propriétaire de l'équipe assis juste devant lui.

Alors que des vigiles lui demandaient de quitter les lieux, Oakley, 53 ans, a commencé à perdre son calme et s'en est pris physiquement à eux.




publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer