NCAA: Obama félicite les joueurs de l'Université Villanova

Barack Obama a accueilli les Wildcats dans la... (PHOTO AFP)

Agrandir

Barack Obama a accueilli les Wildcats dans la salle Est de la Maison-Blanche. Il a été très élogieux envers plusieurs joueurs ainsi qu'envers leur entraîneur-chef.

PHOTO AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Kevin Freking
Associated Press
Washington

Le président des États-Unis, Barack Obama, a félicité les joueurs de l'équipe de basketball des Wildcats de l'Université Villanova pour leur victoire en finale du tournoi de la NCAA, mardi.

Le président a qualifié l'affrontement contre les Tar Heels de l'Université de la Caroline du Nord comme étant peut-être «le meilleur match de championnat de l'histoire».

L'ailier Kris Jenkins a inscrit un panier de trois points victorieux tout juste avant que la sirène annonce la fin de la rencontre. Jenkins a réussi l'exploit quelques secondes après que l'Université de la Caroline du Nord eut créé l'égalité grâce à un panier spectaculaire.

Obama, un grand amateur de basketball, a accueilli les Wildcats dans la salle Est de la Maison-Blanche. Il a été très élogieux envers plusieurs joueurs ainsi qu'envers leur entraîneur-chef, Jay Wright.

«Wright et son équipe nous ont gâtés d'un parcours mémorable et d'un championnat des plus mémorables que je puisse me rappeler», a-t-il insisté.

Villanova était classée deuxième tête de série avant le début du tournoi, mais elle avait connu plusieurs contre-performances lors des derniers tournois, laissant planer un doute. ESPN a mentionné que les Wildcats avaient été sélectionnés pour remporter les grands honneurs par seulement 2,56 pour cent des participants de son pool.

Le président a dit que cette formation avait de «l'attitude». Il a ajouté que c'est pour cette raison qu'elle avait pu rebondir et se rendre jusqu'à la finale.

Ce dernier a aussi décerné une mention spéciale à l'arrière Josh Hart. Le jeune homme de 21 ans a mené son équipe au chapitre des points. Hart a gradué de l'école Sidwell Friends du District de Columbia, où la fille aînée du président, Malia, s'apprête à graduer.

Obama a aussi noté les réalisations de Ryan Arcidiacono et Daniel Ochefu. À propos de Jenkins, le président a affirmé que c'est sa mère qui lui avait appris à tirer au panier.

«Les mères savent de quoi elles parlent», a-t-il blagué.

Il a aussi fait savoir que l'équipe avait excellé en classe en plus de noter que les joueurs étaient très impliqués dans la communauté de Philadelphie, offrant des repas aux plus démunis et prêtant main forte avec les Jeux olympiques spéciaux.

Obama a mentionné que la plus importante diplômée de l'Université Villanova à la Maison-Blanche, Jill Biden, ne pouvait être présente parce qu'elle enseignait. Il a tout de même laissé savoir aux joueurs des Wildcats que le vice-président Joe Biden voulait leur rappeler qu'il avait choisi leur équipe comme future championne du tournoi.

«Malheureusement, je n'ai pas suivi son conseil alors j'ai échoué dans mon pool», a conclu le président.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer