Enfin une victoire en séries pour les Hornets

Marvin Williams célèbre son panier.... (PHOTO SAM SHARPE, USA TODAY)

Agrandir

Marvin Williams célèbre son panier.

PHOTO SAM SHARPE, USA TODAY

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
LOS ANGELES

Après 14 années d'attente, Charlotte a remporté un match de séries éliminatoires dans la NBA samedi, tandis qu'Oklahoma City a fait un grand pas vers la qualification à Dallas.

Les Hornets ont tordu le cou à leur réputation peu flatteuse et enfin décroché cette victoire qu'ils attendaient depuis mai 2002.

Après 12 défaites consécutives en séries, malgré l'absence de l'un de leurs piliers Nicolas Batum, touché à un genou, ils ont surclassé Miami 96 à 80 pour revenir à une victoire du Heat (2-1).

L'équipe, dont le propriétaire est la légende des Bulls de Chicago Michael Jordan, présent samedi comme à chaque match pour encourager ses joueurs, avait très mal débuté son premier tour en perdant lourdement les deux premiers matchs à Miami (123-91 et 115-103).

Mais Charlotte a surpris nombre d'observateurs en usant physiquement le Heat dans un match N.3 qui a basculé dans le 3e quart temps.

Les Hornets ont infligé un cinglant 18-0 au Heat complétement déboussolé face à Jeremy Lin (18 points), Kemba Walker (17 pts) et Frank Kaminsky (15 pts).

« On a enfin joué comme on a joué durant toute la saison avec enthousiasme et énergie, il faut qu'on continue comme cela », a déclaré Walker.

« Notre engagement, notre défense et notre cohésion ont été bien meilleurs que lors des deux premiers matchs. C'est une belle victoire, il faudra faire la même chose et encore mieux lundi [lors du match N.4, NDLR] pour égaliser », a renchéri son entraîneur Steve Clifford.

Durant exclu

Oklahoma City a sans doute définitivement assommé Dallas en s'imposant 119 à 108 dans la salle des Mavericks malgré les 27 points de l'inusable Dirk Nowitzki.

Le Thunder mène trois victoires à une et peut empocher son billet pour les demi-finales de conférence lundi.

Les vedettes d'OKC Russell Westbrook (25 pts) et Kevin Durant (19 pts) ont été éclipsés par leur coéquipier Enes Kanter (28 pts) lors d'un match N.4 houleux qui s'est terminé sur une controverse qui a conduit à l'exclusion de Durant pour avoir frappé, de façon involontaire, Justin Anderson.

« On n'est pas une équipe ''physique'' qui cherche à blesser ses adversaires. Les Mavericks ne sont pas non plus comme cela, nous sommes deux équipes très engagées », a assuré Durant.

Indiana et Toronto sont à égalité deux victoires partout après le net succès des Pacers dans le match N.4 devant leur public 100 à 83.

Paul George (19 pts) a cette fois été bien épaulé par le pivot français Ian Mahinmi (22 pts, 10 rbds), très discret depuis le début des play-offs en raison de douleurs au dos, et par George Hill (22 pts, 9 sur 11 au tir).

Enfin, Portland s'est relancé face aux Clippers en s'imposant devant son public 96 à 88 grâce à 32 points de Damian Lillard et 27 de C.J. McCollum. Les Clippers mènent toujours, deux victoires à une.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer