Basketball NCAA: au tour du Sweet Sixteen!

Le Montréalais Kris Joseph et les Orangemen de... (Photo: Reuters)

Agrandir

Le Montréalais Kris Joseph et les Orangemen de Syracuse affronteront Wisconsin ce soir à Boston.

Photo: Reuters

Michel Marois
La Presse

Le premier week-end du championnat de basketball de la NCAA n'a finalement pas été aussi fou qu'on aurait pu le penser, même si deux des prétendants au titre, Duke et Missouri, ont été éliminés dès la première ronde.

Au grand plaisir d'une majorité de «poolers», les quatre favoris - Kentucky, Syracuse, North Carolina et Michigan State - sont encore en lice avec de bonnes chances d'aller au Final Four, le week-end prochain, à La Nouvelle-Orléans. Mais ils devront d'abord survivre aux finales régionales, ce week-end.

Ça commence aujourd'hui, avec les premiers matchs du Sweet Sixteen. Le Montréalais Kris Joseph et les Orangemen de Syracuse seront les premiers en action (19h15) alors qu'ils affronteront Wisconsin à Boston. Les joueurs de l'entraîneur Jim Boeheim, sans doute ébranlés par la suspension de leur pilier défensif Fab Melo, ont été décevants en première ronde, mais ils ont retrouvé leur aplomb dans leur deuxième match.

Une victoire ce soir permettrait à Syracuse de disputer la finale du East Regional, sans doute contre Ohio State, une équipe très équilibrée qui pourrait leur causer beaucoup d'ennuis.

Dans l'Ouest, où les matchs seront aussi joués aujourd'hui, Michigan State sera opposé à Louisville, une équipe «ordinaire», mais dirigée de mains de maître par le réputé Rick Pitino, qui livrera sûrement un beau duel à son vis-à-vis Tom Izzo. Ce dernier pourrait mener les Spartans au Final Four pour la quatrième fois en huit ans s'ils gagnent leurs deux prochains matchs.

Kentucky, sans forcer

Dans le Sud, Kentucky n'a pas encore eu à se livrer vraiment, à l'image de Michael Kidd-Gilchrist, finaliste au titre de joueur de l'année, qui n'a obtenu que 11 points en deux matchs jusqu'ici. Les Wildcats, qui restent favoris pour aller jusqu'au bout, n'auront même pas à affronter Duke (qui était deuxième favori dans cette région) en route vers le Final Four.

Dans le Mid-West, North Carolina a aussi eu un parcours relativement facile jusqu'ici, mais les Tar Heels seront sans doute privés de leur meneur de jeu Kendall Marshall, qui a subi une fracture à un poignet en deuxième ronde. L'équipe mise toutefois sur un trio de joueurs de puissance en Tyler Zeller, Josh Henson et James Michael McAdoo - tous des joueurs qui pourraient partir très tôt lors du prochain repêchage de la NBA - qui leur permettra sans doute de dominer leurs rivaux de ce week-end.

Si vous cherchez un outsider, jetez un coup d'oeil au match entre Marquette et Florida, ce soir vers 22h30. Les Golden Eagles de Marquette présentent la meilleure défensive du tournoi jusqu'ici et pourraient se faufiler au moins jusqu'au Final Four. Du côté des Gators, doubles champions en 2006 et 2007 à l'époque de Joakim Noah, l'entraîneur Billy Donovan a eu de la difficulté à obtenir de la constance de ses joueurs cette saison, mais ils viennent de lui offrir deux victoires convaincantes.

Le gagnant de ce match ne partira sûrement pas négligé en finale régionale.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1600166:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer