Championnats régionaux de CrossFit: Reason-Thibault championne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Carol-Ann Reason-Thibault a été couronnée grande gagnante des Championnats régionaux de CrossFit de l'est du Canada et des États-Unis, hier, coiffant de quelques points la championne du monde en titre, Katrín Davíðsdóttir, sur le podium.

Reason-Thibault aura terminé première à trois des six épreuves au programme de la fin de semaine. Sa pire performance aura été une sixième place lors de la dernière épreuve d'hier. Mais son avance était telle que l'athlète de 28 ans de Québec était assurée de repartir avec les grands honneurs.

Tout sourire après la compétition, Reason-Thibault s'est dite très satisfaite de sa fin de semaine. Elle a dit qu'elle consacrera les prochaines semaines à se préparer pour les épreuves moins traditionnelles, comme la nage dans l'océan et le paddle board, qui sont souvent dans la programmation des Jeux mondiaux.

Entraîneuse de Reason-Thibault, Michèle Letendre, de Blainville, estime que sa protégée a fait preuve de confiance tout au long du week-end.

« Sur le plancher de compétition, elle devient un être sans limite. »

Reason-Thibault prendra part cet été à ses troisièmes Jeux mondiaux et tentera de faire mieux que sa 14e place obtenue l'an dernier.

Vellner deuxième

Aussi entraîné par Michèle Letendre, le Canadien Patrick Vellner a quant à lui terminé au deuxième rang de la compétition chez les hommes, derrière le champion du monde en titre, l'Américain Mathew Fraser.

Dès le début de la journée, Fraser et Vellner ont dominé ensemble la première épreuve qui consistait à effectuer un total de 45 bascules aux anneaux (muscle-ups) et autant d'accroupissements (squats) en tenant un poids de 36 kilos (80 livres) à un bras au-dessus de leur tête.

Les deux hommes ont terminé l'épreuve aux premier et deuxième rangs. Dès lors, leur avance sur les autres était si grande qu'ils étaient assurés d'une participation aux Jeux mondiaux.

Aucun autre Québécois ne s'est qualifié cette année. Alexandre Caron, de Lévis, est toutefois passé bien près en obtenant une septième position, à peine 12 points derrière l'Américain Michael Palomba (cinquième), qui s'est qualifié de justesse. Après la compétition, Caron a admis avoir connu un lent départ lors des premières épreuves du week-end.

Dans la compétition par équipes, CrossFit Pro 1, de Montréal, repart également avec une septième position. Avant les deux épreuves au programme hier, l'équipe de CrossFit Pro 1 était au cinquième rang. L'équipe a toutefois terminé les épreuves d'hier aux 7e et 17e rangs, laissant s'échapper une participation aux Jeux mondiaux.

Capitaine de l'équipe, Roch Proteau a affirmé hier soir que le moral de ses troupes reste bon, même si leur objectif de participer aux Jeux mondiaux n'a pu être atteint. Premier Québécois à être allé aux Jeux mondiaux de CrossFit en 2009, Proteau a vu le sport évoluer rapidement depuis. « Le calibre augmente. Le sport est de plus en plus sérieux. Les jeunes qui entrent dans le sport s'adaptent vite et les standards de plusieurs mouvements ne cessent d'être repoussés », constate l'athlète de 36 ans.

Résultats des Championnats régionaux de CrossFit de l'est du Canada et des États-Unis

Hommes

  1. Mathew Fraser
  2. Patrick Vellner
  3. Tim Paulson
  4. Cody Mooney
  5. Micheal Palomba

Femmes

  1. Carol-Ann Reason-Thibault
  2. Katrín Davíðsdóttir
  3. Kari Pearce
  4. Dani Horan
  5. Chelsey Hugues

DÉMÉNAGEMENT AU WISCONSIN

Après avoir été disputés pendant sept ans à Carson, en Californie, les Jeux mondiaux de CrossFit déménagent cet été à l'Alliant Energy Center à Madison, au Wisconsin. L'événement se tiendra à cet endroit jusqu'en 2019. Pour les athlètes, la température moyenne en juillet à Madison (28 °C) pourrait être plus intéressante que les 32 °C en moyenne enregistrés à Carson durant cette période de l'année.

LEBLANC-BAZINET QUALIFIÉE POUR LES MONDIAUX

La Québécoise Camille Leblanc-Bazinet s'est elle aussi qualifiée pour les Jeux mondiaux de CrossFit en terminant au deuxième rang des Championnats régionaux du sud des États-Unis, hier, derrière l'Américaine Tennil Reed. Après avoir connu un samedi plus difficile, terminant les deux épreuves du jour au cinquième et au quatrième rang et perdant sa position de tête, elle a remporté la première épreuve hier et était assurée d'une participation aux Jeux mondiaux avant même d'accomplir la dernière épreuve au programme. Leblanc-Bazinet se rendra pour une huitième année consécutive aux Jeux mondiaux de CrossFit, ce qui fait d'elle l'une des vétérantes du circuit.




publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer