Le judoka Antoine Bouchard l'emporte aux Championnats panaméricains

Antoine Bouchard a connu un parcours parfait et est monté sur la plus haute... (Photo Digital/Thinkstock)

Agrandir

Photo Digital/Thinkstock

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

La Presse Canadienne
EDMONTON

Antoine Bouchard a connu un parcours parfait et est monté sur la plus haute marche du podium, samedi, aux Championnats panaméricains de judo qui sont disputés à Edmonton.

Évoluant chez les moins de 66 kg, Antoine Bouchard a d'abord profité d'un laissez-passer au premier tour avant de battre l'Arubais Jaymes Mata et le Mexicain Angel Hernandez.

Le Saguenéen qui pointe au 36e rang mondial a ensuite poursuivi son chemin en demi-finale où il a vaincu le Cubain Osniel Solis.

Ce sont les pénalités qui ont départagé les deux judokas puisqu'aucun des deux n'avait marqué au terme du duel. Si Solis en a reçu trois, Bouchard n'a été pénalisé qu'une fois et a ainsi pu se sauver avec la victoire.

En finale, Bouchard a eu besoin d'un peu moins de trois minutes pour immobiliser au sol le 59e au monde, Wander Mateo, de la République dominicaine, et l'emporter par ippon afin de s'emparer du titre panaméricain.

Cinquième lors des derniers Championnats panaméricains disputés en Équateur l'année dernière, Antoine Bouchard savoure sa médaille d'or.

«Je suis vraiment content, il n'y a pas d'autres mots pour décrire ce que je ressens. Mon objectif en venant ici était de réussir ce que je n'avais pas pu faire l'an dernier, c'est-à-dire remporter une médaille. L'or, c'est encore mieux!»

«C'est une belle progression pour Antoine qui en est à sa première année chez les seniors», a pour sa part noté Nicolas Gill.

Trois autres médailles

Arthur Margelidon, Ecaterina Guica et Catherine Beauchemin-Pinard ont également participé à la récolte canadienne de cette deuxième journée de compétitions puisqu'ils ont tous les trois remporté le bronze dans leur catégorie respective.

Chez les moins de 73 kg, Margelidon, 39e au monde, a amorcé son tournoi en s'imposant contre le Péruvien Alonson Wong avant de se retrouver face à son compatriote Étienne Briand, 43e.

Les deux athlètes ne sont pas parvenus à marquer lors des cinq minutes du combat et c'est Margelidon qui n'a eu qu'une pénalité contre trois pour Briand, qui s'est qualifié pour la ronde suivante.

En demi-finale, le décompte des pénalités a également dû départager Margelidon (3) du Brésilien Alex William Pombo Da Silva (2). Le Québécois s'est ainsi retrouvé à combattre pour le bronze et l'a emporté par ippon face à l'Argentin Alejandro Clara.

Briand a terminé cinquième.

Chez les femmes, Guica, de Montréal, a signé une victoire par ippon face à l'Argentine Oritia Gonzalez avant de s'avouer vaincue en demi-finale face à la Brésilienne Erika Miranda, troisième au classement mondial.

Reléguée au combat pour une médaille de bronze, Guica, 41e, a confirmé sa place sur le podium en l'emportant par ippon face à l'Équatorienne Diana Diaz.

Du côté des moins de 57 kg, Beauchemin-Pinard, 10e au monde, a vu l'Américaine Marti Malloy, 7e, l'empêcher de se qualifier pour la finale.

Malloy, médaillée de bronze aux Jeux de Londres et vice-championne du monde en 2013, a réussi un ippon sur la judoka de Saint-Hubert qui avait auparavant eu le dessus sur l'Équatorienne Joselin Plaza et la Colombienne Yadinys Amaris.

Beauchemin-Pinard a complété sa journée de travail en s'imposant sur l'Américaine Hana Carmichael pour mettre la main sur le bronze.

Dimanche, les Championnats panaméricains se concluront avec les compétitions par équipe.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer