Le sprinteur jamaïcain Nesta Carter contrôlé positif

Nesta Carter était le premier relayeur lors de la... (Photo Bernard Brault, archives La Presse)

Agrandir

Nesta Carter était le premier relayeur lors de la finale du 4 x 100 m des Jeux olympiques de 2008 remportée par la Jamaïque.

Photo Bernard Brault, archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Los Angeles

Nesta Carter, membre du relais jamaïcain 4 x 100 m sacré champion olympique en 2008, a été contrôlé positif à la suite des nouvelles analyses pratiquées sur des échantillons des JO de Pékin à la demande du CIO, rapporte la presse jamaïcaine vendredi.

Selon le Jamaica Gleaner, qui cite des «sources bien placées», la présence d'un stimulant, la méthyl-hexanamine, a été identifiée lors du réexamen de l'échantillon A prélevé sur Carter lors des JO de 2008.

L'échantillon B est en cours d'analyse, a précisé le quotidien jamaïcain.

Carter était le premier relayeur lors de la finale des JO de 2008 remportée par la Jamaïque, devant Trinité-et-Tobago et le Japon.

Le quatuor jamaïcain, composé de Carter, Michael Frater, Usain Bolt et Asafa Powell, avait alors établi un record du monde avec un chrono de 37,10 secondes.

Carter faisait également partie des relais qui ont remporté les titres mondiaux en 2011, 2013 et 2015, ainsi que le titre olympique en 2012 à Londres.

Le sprinteur, âgé de 30 ans, n'est pas encore apparu en compétition cette saison, en raison d'une blessure, a indiqué le Gleaner.

Si l'échantillon B confirme la première expertise, Carter sera suspendu et son compatriote Usain Bolt devrait perdre l'une de ses six médailles d'or olympiques.

La star de l'athlétisme mondial avait réussi deux triplés consécutifs, 100, 200 m et relais, à Pékin et Londres, et vise un troisième triplé lors des JO 2016 de Rio.

Depuis deux semaines, le CIO a révélé 55 nouveaux cas de dopage issus de réanalyses des échantillons prélevés à Pékin en 2008 (32 cas) et à Londres en 2012 (23 cas).

Dans les deux cas, les athlètes ciblés sont susceptibles de participer aux prochains Jeux olympiques de Rio (5-21 août).

Les 32 cas de Pékin-2008 concernent 6 sports et représentant 12 pays.

Sur les 32 cas, 14 sont des athlètes russes qui avaient gagné 10 médailles. Une athlète espagnole serait également concernée.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer