Dopage: deux médaillés olympiques russes rendent leurs médailles

Le médaillé d'or du 50 km marche aux... (Photo Sergei Grits, archives AP)

Agrandir

Le médaillé d'or du 50 km marche aux Jeux olympiques de Londres de 2012, le Russe Sergey Kirdyapkin.

Photo Sergei Grits, archives AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Moscou

Deux médaillés olympiques russes des JO de 2012 suspendus pour dopage en janvier, dont le champion olympique du 50 km marche Sergey Kirdyapkin, ont officiellement rendu leurs médailles, a annoncé mercredi la Fédération russe d'athlétisme (ARAF).

Sergey Kirdyapkin et Olga Kaniskina, médaillée d'argent du 20 km marche à Londres, avaient été suspendus en raison de valeurs hématologiques anormales dans leur passeport biologique.

«Les athlètes ont rendu leurs médailles gagnées aux Jeux olympiques, à des Championnats du monde et d'Europe», a annoncé l'ARAF, citée par l'agence de presse R-Sport.

Un troisième athlète, Valery Borchin, champion du monde 2009 et 2011 du 20 km marche et suspendu pour la même raison, a également rendu ses titres à l'ARAF.

L'Agence russe antidopage (RUSADA) avait dans un premier temps suspendu les marcheurs lors de périodes sans grandes compétitions, afin de leur permettre de conserver leurs titres.

Mais en mars, le Tribunal arbitral du sport (TAS) avait donné raison à la Fédération internationale d'athlétisme (IAAF) contre les décisions de la RUSADA, sanctionnant au total six athlètes de 2009 à 2013 et les privant de toutes les médailles acquises pendant cette période.

Les trois autres athlètes concernés sont le marcheur Vladimir Kanaikin, la coureuse de 3000 m steeple Yuliya Zaripova, qui avait déjà perdu ses titres mondiaux 2011 et olympiques 2012 pour une précédente suspension, et le champion du monde 2011 du 50 km marche Sergey Bakulin.

Interrogée, la Fédération russe d'athlétisme n'était pas en mesure d'indiquer si ces trois athlètes ont eux aussi rendu leurs médailles.

Ces affaires avaient été dévoilées avant le vaste scandale de dopage dans lequel est empêtré la Russie depuis la publication en novembre 2015 d'un rapport de l'AMA sur un système de dopage organisé dans l'athlétisme russe.

En novembre, la Fédération internationale d'athlétisme (IAAF) a suspendu la Russie de toute participation aux compétitions internationales.

L'IAAF a prévu de prendre une décision sur la levée ou non de ces sanctions en vue des JO de Rio le 17 juin lors d'une réunion du conseil à Vienne.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer