Usain Bolt: le dopage «entache le sport depuis des années»

Usain Bolt participera au 100 mètres de la... (Photo David W Cerny, Reuters)

Agrandir

Usain Bolt participera au 100 mètres de la rencontre Golden Spike d'Ostrava, en République tchèque, vendredi.

Photo David W Cerny, Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Karel Janicek
Associated Press
Prague

Pour Usain Bolt, l'annonce des 31 nouveaux cas de dopage révélés à la suite de la nouvelle ronde de tests menée sur des échantillons en provenance des Jeux olympiques d'été 2008 de Pékin, est «une très mauvaise nouvelle».

«C'est dur. C'est difficile pour le sport, a déclaré le Jamaïcain mercredi. Ça entache le sport depuis des années.»

Vingt-quatre heures après que le Comité international olympique (CIO) eut dévoilé que ces 31 athlètes pourraient être suspendus en vue des Jeux de Rio de Janeiro, Bolt a souligné le travail effectué par l'Agence mondiale antidopage (AMA) et les autres organismes luttant contre le dopage.

«Ils font un travail remarquable pour nettoyer le sport. Ils ont prouvé que si vous trichez, ils vont vous prendre.»

Bolt, qui courra le 100 m de la rencontre Golden Spike d'Ostrava, en République tchèque, vendredi, croit que cette lutte au dopage s'avérera un succès.

«Souhaitons que nous pourrons aller de l'avant et rendre le sport meilleur, afin que dans quelques années, nous n'ayons plus ces problèmes. C'est un processus et je crois qu'avec le temps, nous serons meilleurs en raison du travail formidable qu'ils accomplissent.»

En athlétisme, la Russie est présentement suspendue de toutes compétitions en raison d'un rapport de l'AMA décrivant un système étatique de dopage mis en place au pays. La Fédération internationale d'athlétisme (IAAF) n'a pas encore statué sur la présence ou non des athlètes russes à Rio.

«Je n'y pense pas vraiment, a indiqué Bolt. Pour moi, les règles sont les règles. Je ne les établis pas, alors je fais ce qu'on me dit de faire. Je n'y peux rien.»

La course de vendredi sera le deuxième 100 m de Bolt cette saison. Samedi dernier, il a stoppé le chrono à 10,05 secondes aux îles Caïmans. Il a ensuite dû subir un traitement aux ischio-jambiers avant de se rendre en République tchèque. Il vise terminer la course du week-end sous les 9,8 secondes.

Le sprinteur de 29 ans souhaite abaisser sa marque mondiale de 19,19 secondes sur 200 m établie en 2009. Après cela, il pourrait bien en être à ses dernières courses.

«Je suis assurément dans le dernier droit, a-t-il admis. Je sais que j'approche du fil d'arrivée, mais je ne sais pas à quelle distance de celui-ci je me trouve. Je tente de terminer ma carrière de la plus belle façon qui soit.»

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer