Dopage: l'IAAF avait mis en garde la Russie en 2009

L'ex-secrétaire général de la Fédération internationale d'athlétisme, Pierre... (Photo Michael Sohn, archives AP)

Agrandir

L'ex-secrétaire général de la Fédération internationale d'athlétisme, Pierre Weiss.

Photo Michael Sohn, archives AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Paris

L'ex-secrétaire général de la Fédération internationale d'athlétisme (IAAF) Pierre Weiss a confirmé mercredi à l'AFP avoir adressé deux lettres en 2009 à la Fédération russe pour la mettre en garde sur les nombreux cas de dopage chez ses athlètes, au point pour certains de «mettre leur vie en danger».

Ces deux lettres, révélées mercredi par l'agence Associated Press avaient été envoyées, «parmi tant d'autres (...) en juin et en octobre 2009, donc en amont et en aval des Mondiaux d'athlétisme de Berlin», a précisé M. Weiss.

Ces courriers exhortaient les autorités russes à porter remède à ce grave problème de dopage: «Il est vrai que nous avons eu un problème récurrent de dopage en Russie. La seule différence entre la situation actuelle et la situation que j'avais à l'époque, c'est que j'étais bien loin d'imaginer que la fédération russe était complice, voire initiatrice», a remarqué l'ancien responsable de l'IAAF.

Ces révélations interviennent à la veille de la publication du second rapport de la commission d'enquête indépendante de l'Agence mondiale antidopage (AMA), qui avait dévoilé en novembre le «dopage organisé» dans l'athlétisme russe.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer