L'enquête criminelle impliquant des sprinters jamaïcains abandonnée

Les sprinters jamaïcains Sherone Simpson et Asafa Powell.... (Photo Gilbert Bellamy, archives Reuters)

Agrandir

Les sprinters jamaïcains Sherone Simpson et Asafa Powell.

Photo Gilbert Bellamy, archives Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
Udine, Italie

L'enquête criminelle pour dopage impliquant les sprinters jamaïcains Asafa Powell et Sherone Simpson, ainsi que leur entraîneure, aurait été abandonné en Italie.

L'agence de nouvelles ANSA a indiqué que le juge de première instance a pris la décision mercredi, à la demande du procureur à Udine.

Powell, Simpson et l'entraîneure canadienne Christopher Xuereb ont été placés sous enquête criminelle, il y a deux ans. La police avait confisqué des substances au cours d'une descente dans un hôtel de Lignano Sabbiadoro, où se trouvait le trio en juillet 2013.

Le chef de police d'Udine, Antonio Pisapia, a indiqué à l'Associated Press que la seule substance douteuse trouvée a été le stimulant oxilofrine, qui est interdit uniquement pour les compétitions.

Les sprinters ont échoué des tests antidopage à l'oxilofrine lors des Championnats jamaïcains en 2013 et ils ont écopé de sanctions légères.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer