Melissa Bishop bat le record canadien au 800 mètres

Melissa Bishop... (Photo Olivier Morin, AFP)

Agrandir

Melissa Bishop

Photo Olivier Morin, AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Pékin

Melissa Bishop a pulvérisé la marque canadienne, tout en assurant sa place en finale du 800 mètres féminin aux Championnats du monde d'athlétisme.

L'athlète âgée de 27 ans, d'Eganville, en Ontario, a réalisé un temps d'une minute 57,52 secondes - le plus rapide des trois vagues en demi-finales.

L'ancien record canadien était de 1:58,39, établi par Diane Cummins en 2001.

Bishop est la médaillée d'or des récents Jeux panaméricains de Toronto.

«Je dois appeler Diane. Je suis tellement emballée», a-t-elle commenté en parlant de son amie et ancienne vedette de courses de demi-fond.

Bishop n'a pas partagé ses états d'âme pendant longtemps puisque le personnel d'Athlétisme Canada s'est empressé de l'emmener à l'écart, après 90 secondes d'entrevue.

«Je dois me préparer parce que la finale va arriver rapidement. Je n'ai pas beaucoup de temps, a-t-elle dit en parlant de la finale qui va avoir lieu dans deux jours, samedi. C'est exaltant et passionnant, vraiment agréable. Mais je dois bien me préparer pour samedi», a-t-elle eu le temps de dire aux journalistes présents.

Bishop atteint le sommet de sa forme au bon moment, après avoir connu un début de saison difficile en raison de blessures.

«Je n'avais pas vu mon temps avant qu'il n'apparaisse sur le panneau géant, a-t-elle raconté. J'ai été plus qu'impressionnée et fébrile. Nous attendions ce moment depuis longtemps. Il fallait patienter pour la bonne course.»

Une autre Canadienne, Fiona Benson de Dawson Creek, en Colombie-Britannique, n'a pas progressé en finale malgré qu'elle ait obtenu son meilleur chrono, soit 1:59,59.

Le Canada a remporté quatre médailles au cours des deux premières journées de compétition et, après avoir connu trois journées infructueuses, il est en voie de revenir plus fort.

Un des meilleurs espoirs, la sauteuse en longueur Christabel Nettey, classée deuxième au monde, s'est qualifiée pour la finale avec un saut de 6,79 mètres.

Philibert-Thiboutot avance

Le Québécois Charles Philibert-Thiboutot a accédé aux demi-finales au 1500 mètres. L'athlète âgé de 24 ans a pris la septième place de sa vague, en 3:39,72.

«J'ai le sentiment d'avoir fait une bonne course sur le plan stratégique, a commenté Philibert-Thiboutot. Je suis resté dans le groupe des six premiers et, à 300 mètres de la fin, j'ai été comme coincé. Le coureur français a failli perdre l'équilibre devant moi. J'ai dû rétrécir ma foulée au moment où je commençais mon sprint.

«Mais j'ai été capable d'éviter le pire... Dieu merci, ç'a été suffisant pour passer», a-t-il résumé.

Deux Canadiennes ont atteint les demi-finales au 100 mètres haies. Nikkita Holder de Pickering, en Ontario, a fini deuxième de sa vague en 12,86 secondes. Phylicia George de Markham, en Ontario, a pris le cinquième rang de son épreuve en 13,03.




À découvrir sur LaPresse.ca

  • Usain Bolt encore maître du 200 mètres

    Athlétisme

    Usain Bolt encore maître du 200 mètres

    Usain Bolt a remporté l'épreuve de 200 mètres haut la main, en 19,55 secondes jeudi, afin de signer un autre doublé 100-200 mètres aux Championnats... »

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer