Deux sprinteuses kényanes échouent des tests antidopage

La coureuse de 400 mètres kényane Joyce Zakary.... (Photo Lucy Nicholson, Reuters)

Agrandir

La coureuse de 400 mètres kényane Joyce Zakary.

Photo Lucy Nicholson, Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
Pékin

Deux coureuses kényanes ont échoué des tests antidopage aux Championnats du monde d'athlétisme et elles ont été provisoirement suspendues.

Joyce Zakary, qui court le 400 mètres, et la coureuse de haies Koki Manunga ont été prises en défaut pour des substances illégales qui n'ont pas été dévoilées à la suite de leur participation aux Mondiaux de Pékin, a précisé la Fédération internationale d'athlétisme (IAAF) mercredi.

Zakary avait pris le deuxième rang de sa vague de qualifications lundi, établissant une marque nationale de 50,71 secondes au 400 mètres. Mais l'athlète âgée de 29 ans n'avait pas participé aux demi-finales le lendemain.

Manunga ne s'était pas qualifiée aux demi-finales féminines du 400 mètres haies.

Les Kényans ont actuellement 13 athlètes qui sont sous le coup d'une suspension pour dopage.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer