Justin Gatlin domine les séries du 200 mètres

Justin Gatlin... (Photo Ryan Kang, AP)

Agrandir

Justin Gatlin

Photo Ryan Kang, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Rebecca BRYAN
Agence France-Presse
EUGENE, OREGON

Justin Gatlin a sans surprise dominé les séries du 200 m alors qu'Allison Felix a dominé le 400 m, lors de la 3e journée des Championnats des États-Unis, samedi à Eugene, en Oregon.

Pour son entrée en lice à Eugene, Gatlin, 33 ans, n'a pas perdu de temps.

Il a écrasé sa série en coupant son effort nettement avant la ligne d'arrivée avec un chrono intéressant de 19 sec 92/100e.

Il a devancé son partenaire d'entraînement Isiah Young (19.99), le seul autre athlète à être passé sous le seuil des 20 secondes samedi.

«Je me suis senti à l'aise», a expliqué Gatlin.

«Le but est d'être prêt pour la bataille de dimanche», a-t-il lancé à propos des demi-finales et de la finale.

Mais à moins d'une énorme surprise, Gatlin devrait empocher sans mal son billet pour le 200 m des Championnats du monde 2015 de Pékin (22-30 août) d'autant que Tyson Gay, vainqueur la veille du 100 m, et son dauphin Trayvon Bromell, nouvelle sensation du sprint américain à 19 ans, ont fait l'impasse sur le demi-tour de piste.

Gatlin, en tête des bilans annuels sur 100 m (9.74) et 200 m (19.68), peut même encore écoeurer un peu plus la concurrence.

L'Américain de 33 ans, suspendu pour dopage à deux reprises durant sa carrière, n'avait pas participé au 100 m, car il était déjà qualifié pour les Mondiaux sur cette distance grâce à son succès dans la Ligue de diamant 2014.

De son côté, Allison Felix a surpris les favorites sur 400 m.

Felix s'interroge

La quadruple championne olympique et octuple championne du monde s'est imposée en 50.19 devant Natasha Hastings.

Mais elle s'interroge sur la possibilité de «doubler» 200 et 400 à Pékin: elle n'aurait ainsi que 70 minutes entre les demi-finales du 200 m et la finale du 400 m programmées le même jour.

«J'ai l'impression que je n'ai pas encore atteint mon maximum sur 400 m, c'est vraiment une distance qui me motive, mais en même temps, j'aime tellement le 200 m», a-t-elle souligné.

Sa décision de participer ou non au 400 m des Mondiaux-2015 est attendue avec impatience notamment par Francena McCorory: la N.1 mondiale sur la distance en 2014 et 2015, a terminé à la 4e place de la finale (50.88) et n'est pas qualifiée en individuel.

«Je veux prendre une décision rapidement pour que les personnes qui attendent après ma décision n'aient pas à attendre trop», a insisté Felix.

Sur 400 m toujours, le champion du monde 2013 LaShawn Merritt s'est fait surprendre en finale par David Verburg (43.63 contre 43.66).

Sur 100 m haies, Dawn Harper-Nelson, championne olympique 2008 et vice-championne olympique quatre ans plus tard, s'est imposée en 12.55, devant Keni Harrison (12.56) et Sharika Nelvis (12.59).

La tenante du titre mondiale, déjà assurée d'aller à Pékin, Brianna Rollins, a renoncé à participer à la finale.

Une seule meilleure performance mondiale de l'année a été établie lors de cette 3e journée, à la longueur par Tianna Bartoletta: la championne du monde 2005 a bondi à 7,12 m, améliorant de treize centimètres sa propre MPM (6,99 m).

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer