Le président de la Fédération russe d'athlétisme démissionne

Le président de la Fédération russe d'athlétisme, Valentin... (Photo Alexander Zemlianichenko, archives AP)

Agrandir

Le président de la Fédération russe d'athlétisme, Valentin Balakhnichev.

Photo Alexander Zemlianichenko, archives AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Agence France-Presse
Moscou

Le président de la Fédération russe d'athlétisme, Valentin Balakhnichev, a démissionné mardi à la suite d'une série de scandales liés au dopage dans le pays.

M. Balakhnichev, 65 ans, en poste depuis 1991, a fait connaître sa décision lors d'une réunion du comité exécutif de l'instance.

«J'ai décidé de démissionner. Je n'ai pas su faire face à la montée des problèmes de dopage en Russie. Et je comprends qu'en ma qualité de président de la Fédération (d'athlétisme) j'en suis personnellement responsable», a dit M. Balakhnichev.

«Je laisse à mes successeurs une Fédération en bon état, sans la moindre dette. En ce moment nous n'avons qu'un seul problème sérieux, celui du dopage», a poursuivi le dirigeant.

Pour assurer l'intérim à la présidence jusqu'au prochain congrès électif, M. Balakhnichev a nommé son adjoint Vadim Zelichenok.

Une série de scandales liés au dopage ont éclaté ces derniers mois, concernant notamment la championne olympique du 3000 mètres steeple Yulia Zaripova, l'ancienne championne du monde d'heptathlon Tatiana Chernova, trois champions olympiques de marche (Sergei Kirdyapkin, Olga Kaniskina et Valery Borchin) ainsi que l'ancien entraîneur en chef des athlètes russes Valentin Maslakov, tous sanctionnés par l'Agence russe antidopage.

Le ministre des Sports russe Vitaly Mutko a promis «d'importants moyens financiers» pour continuer «le combat» contre le dopage. «Nous avons affecté d'importants moyens financiers à la bataille contre le dopage et nous sommes prêts à continuer. Nous allons lancer dans un avenir proche un programme d'information sur les effets du dopage destiné aux écoliers», avait déclaré le ministre dans des propos rapportés par l'agence russe Allsport.

En décembre, M. Balakhnichev s'était déjà mis en retrait de ses fonctions de trésorier de la Fédération internationale (IAAF) après avoir été mis en cause dans un documentaire d'une télévision allemande sur le dopage en Russie.

Diffusé le 3 décembre sur la chaîne de télévision publique ARD, le documentaire dressait, témoignages d'athlètes à l'appui, un portrait sévère de l'athlétisme russe, présenté comme gangrené par un dopage et une corruption massifs.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer