Des failles dans la collecte de l'échantillon de Campbell-Brown

Veronica Campbell-Brown... (Photo archives Agence France-Presse)

Agrandir

Veronica Campbell-Brown

Photo archives Agence France-Presse

Associated Press
Londres

La plus haute instance d'appel dans le sport a indiqué que la sprinteuse jamaïcaine Veronica Campbell-Brown avait été blanchie des accusations de dopage qui pesaient contre elle en raison d'erreurs évidentes dans le processus de collecte du test et de la possibilité de «contamination environnementale» de son échantillon d'urine.

Le Tribunal arbitral du sport (TAS) a dévoilé mardi son rapport complet dans lequel il explique sa décision de maintenir l'appel contre la suspension de deux ans pour dopage à l'endroit de la triple médaillée d'or olympique.

Campbell-Brown avait été blanchie par le TAS en février, mais les raisons n'avaient toujours pas été dévoilées.

Dans un document de 58 pages, les trois arbitres expliquent les erreurs «déplorables» commises par la Fédération jamaïcaine d'athlétisme et les officiels antidopage lors de la collecte du premier échantillon de Campbell-Brown. Le TAS indique que ces erreurs ont mené à la contamination de l'échantillon par de l'eau ou de la sueur contenant la substance interdite.




Rondelle Libre >

123302:liste;4317250:box; 300_billet-brunet.tpl:file;
la boite:1600166:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer