Belmont Stakes: Tapwrit coiffe Irish War Cry dans le dernier droit et l'emporte

Tapwrit, à gauche, a devancé par une tête... (Photo Mary Altaffer, AP)

Agrandir

Tapwrit, à gauche, a devancé par une tête le favori, Irish War Cry.

Photo Mary Altaffer, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
New York

Tapwrit a devancé le favori Irish War Cry dans le dernier droit et a remporté la 149e édition du Belmont Stakes par deux longueurs, samedi, offrant une troisième victoire à l'éleveur Todd Pletcher dans la troisième manche de la Triple Couronne.

Chevauché par Jose Ortiz, Tapwrit a franchi la distance en 2 min 30,02 s. Le frère d'Ortiz, Irad, avait remporté la course l'an dernier sur Creator.

«Je n'étais pas certain qu'il allait s'imposer en raison de la distance», a noté Ortiz.

Tapwrit avait pris le sixième rang au Derby du Kentucky et avait sauté son tour au Preakness. Cinq des neuf derniers vainqueurs du Belmont ont opté pour cette stratégie.

«Nous pensions qu'il aurait une véritable chance de l'emporter en raison de sa préparation et des cinq semaines entre les deux courses, a expliqué Pletcher, qui élève ses bêtes au Belmont Park. Je pense que ça offre toujours un avantage.»

Pletcher a remporté deux des trois manches de la Triple Couronne. Il est aussi l'éleveur d'Always Dreaming, vainqueur du Derby il y a cinq semaines.

Irish War Cry a terminé deuxième, devant Patch, qui est aussi élevé par Pletcher. Irish War Cry avait terminé 10e au Derby.

La course avait perdu de son prestige en raison des absences d'Always Dreaming et de Cloud Computing, vainqueur au Preakness. Classic Empire et Epicharis, deux des favoris pour ce week-end, ont dû se retirer respectivement mercredi et samedi matin pour des raisons de santé.

Le champ était libre pour une surprise et c'est Tapwrit qui en a profité.

«Tapwrit a connu une course magnifique, a affirmé Pletcher. Il a réussi ce dont nous avions parlé avant la course. Nous espérions qu'il lui reste assez d'énergie pour le dernier droit. Irish War Cry semblait être en mesure de résister, mais Tapwrit a tout donné.»




publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer