Championnats régionaux de CrossFit: blessé, Alex Vigneault doit abdiquer

« Le deuil va prendre du temps. Mais j'essaie... (Photo David Boily, Archives La Presse)

Agrandir

« Le deuil va prendre du temps. Mais j'essaie de voir le positif dans tout ça. Ça me laisse plus de temps pour me préparer pour la saison 2018 », lance Alex Vigneault, qui doit faire l'impasse sur les championnats régionaux de CrossFit.

Photo David Boily, Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Alors qu'il était parmi les favoris pour remporter les championnats régionaux de CrossFit de l'est du Canada et des États-Unis, qui se déroulent cette fin de semaine à Albany, dans l'État de New York, le Québécois Alex Vigneault a dû abdiquer après avoir subi une blessure à l'entraînement quelques jours à peine avant le début de la compétition.

Mathew Fraser a offert une solide performance vendredi et... (Photo fournie par CrossFit Inc.) - image 1.0

Agrandir

Mathew Fraser a offert une solide performance vendredi et occupe la première place après une journée de compétition.

Photo fournie par CrossFit Inc.

Chez les femmes, Carol-Ann Reason-Thibault, de Québec, a... (Photo fournie par CrossFit Inc.) - image 1.1

Agrandir

Chez les femmes, Carol-Ann Reason-Thibault, de Québec, a connu une journée parfaite, vendredi, remportant les deux épreuves au programme.

Photo fournie par CrossFit Inc.

« Je me suis blessé jeudi passé à l'entraînement. Je me suis déchiré partiellement le pectoral droit en faisant des ring dips », résume Vigneault. Incapable de récupérer à temps, le jeune homme de 23 ans de Québec a dû renoncer aux championnats.

Vigneault avait terminé 9e aux Jeux mondiaux l'été dernier et 11e en 2015. Il s'était entraîné d'arrache-pied toute l'année et comptait bien terminer parmi les cinq premiers aux championnats régionaux cette fin de semaine afin de se qualifier pour les Jeux mondiaux qui auront lieu en juillet.

« Je n'ai pas eu le choix, j'ai dû abandonner. Il y a quelques jours, j'ai essayé de faire un simple push-up sur mon lit et je n'étais pas capable. Le deuil va prendre du temps. Mais j'essaie de voir le positif dans tout ça. Ça me laisse plus de temps pour me préparer pour la saison 2018 », a expliqué Vigneault, vendredi.

Alors que Vigneault regardait la compétition depuis les gradins, le champion du monde en titre, Mathew Fraser, a offert une solide performance vendredi et occupe la première place après une journée de compétition.

Il est suivi de près par Patrick Vellner, un Canadien natif de Red Deer, diplômé de l'Université McGill et qui s'entraîne à Montréal. Âgé de 26 ans, Vellner avait déjoué toutes les prédictions l'an dernier en remportant la médaille de bronze aux Jeux mondiaux de CrossFit.

REASON-THIBAULT BRILLE

Chez les femmes, Carol-Ann Reason-Thibault, de Québec, a connu une journée parfaite, vendredi, remportant les deux épreuves au programme. Elle a terminé, en 15 min 9 s, 1,2 kilomètre de course, 48 pompes la tête en bas, 96 tractions à la barre et 144 accroupissements (squats), le tout en portant une veste lestée de 6,4 kilos (9 kilos chez les hommes).

Reason-Thibault a également dominé la deuxième épreuve, qui consistait en un enchaînement totalisant 45 arrachés avec des poids libres de 25 kilos et 45 « ring-dips ».

Âgée de 28 ans, la jeune femme a terminé 14e l'an dernier aux Jeux mondiaux de CrossFit. Avec l'Américaine Kari Pearce, Reason-Thibault est l'athlète qui devrait offrir le plus de compétition à la double championne du monde en titre, Katrín Davíðsdóttir, qui prend elle aussi part aux qualifications de l'Est.

L'Islandaise Davíðsdóttir, qui a remporté les Jeux mondiaux de CrossFit des deux dernières années, s'entraîne maintenant au Massachusetts avec l'entraîneur Ben Bergeron et prend donc part aux championnats régionaux cette fin de semaine à Albany. Elle occupe après une journée le deuxième rang au classement.

Le classement après une journée de compétition

Hommes

1- Mathew Fraser

2- Patrick Vellner

3- Tim Paulson

4- Max Bragg

5- Austin Spencer

Femmes

1- Carol-Ann Reason-Thibault

2- Katrín Davíðsdóttir

3- Kari Pearce

4- Dani Horan

5- Chelsey Hugues

La compétition en bref

Les participants aux championnats régionaux de CrossFit ont été sélectionnés cet hiver, lors de l'épreuve des Opens. Durant cinq semaines en février et en mars, les participants ont dû accomplir une épreuve par semaine. Les 20 meilleurs de 17 régions du monde ont obtenu leur laissez-passer pour leurs championnats régionaux respectifs. Les championnats régionaux de l'est du Canada et des États-Unis, de même que ceux du sud des États-Unis, se déroulent cette fin de semaine à Albany et à San Antonio, respectivement. Au terme de la compétition, seuls les cinq premiers de chaque catégorie (hommes, femmes, équipes) seront qualifiés pour les Jeux mondiaux de cet été.

Leblanc-Bazinet commence en force

La Québécoise Camille Leblanc-Bazinet prend elle aussi part à son épreuve de qualification régionale ce week-end. Mariée à un Américain et habitant à Boulder au Colorado, Leblanc-Bazinet participe aux championnats régionaux du sud des États-Unis. L'athlète de Richelieu a remporté la médaille d'or des Jeux mondiaux en 2014. L'an dernier, elle a terminé au 21e rang mondial. Il s'agit de la huitième année de compétition de l'athlète de 27 ans. Vendredi, Leblanc-Bazinet a commencé sa journée en force, terminant les deux épreuves de la journée au 1er rang.




publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer