Mondial de curling: les Canadiens récoltent le bronze

Pat Simmons, John Morris, Carter Rycroft et Nolan Thiessen... (PHOTO MARK BLINCH, REUTERS)

Agrandir

Pat Simmons, John Morris, Carter Rycroft et Nolan Thiessen ont triomphé lors du Brier le mois dernier.

PHOTO MARK BLINCH, REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
HALIFAX

La formation canadienne de Pat Simmons a vaincu celle du Finlandais Aku Kauste 8-4, dimanche, méritant le bronze au Championnat mondial de curling masculin.

Simmons, John Morris, Carter Rycroft et Nolan Thiessen avaient triomphé lors du Brier le mois dernier, se qualifiant ainsi pour le mondial.

Samedi, la formation de Calgary s'était inclinée 6-3 en demi-finale contre la Suède, menée par Niklas Edin.

Edin a finalement vaincu le quatuor norvégien de Thomas Ulsrud 9-5, dimanche après-midi, remportant un deuxième titre mondial en trois ans.

Ulsrud était le champion en titre et avait obtenu sa place en finale en battant Simmons vendredi, dans le match opposant les deux meilleures équipes du tournoi rotation.

Edin, champion du monde en 2013 avec des coéquipiers différents, a amorcé la finale en force avec un vol de trois points au premier bout. Ulsrud a toutefois répliqué avec un point au deuxième et un vol de deux au troisième.

Cependant, Edin a pris le contrôle pour de bon en marquant trois points aux cinquième et septième bouts.

L'équipe suédoise avait connu un début de semaine difficile, mais a retrouvé sa touche au bon moment.

«Nous nous sommes concentrés sur notre stratégie, garder le jeu ouvert, et nous avons été capables de nous faufiler en éliminatoires, a dit Edin. Nous étions confiants de pouvoir bien faire pendant les éliminatoires et nous n'avons pas fait beaucoup d'erreurs.»

Face à Kauste, le Canada a d'abord inscrit un point à chacun des deux premiers bouts, prenant les commandes 2-0.

Simmons et compagnie ont ensuite vogué vers la victoire après une récolte de trois points au quatrième bout, ce qui plaçait le pays en avance 5-1.

«Ça faisait du bien de jouer comme nous l'avons fait pendant la majorité de la semaine», a dit Simmons, dont l'équipe a offert un rendement de 10-1 dans le tournoi rotation.

Pour l'unifolié, le résultat était tout de même un progrès vis-à-vis de la quatrième place de l'an dernier, à Pékin.

«Nous voulions nous rendre en finale, alors la défaite de samedi fait encore mal. C'était un match où rien ne fonctionnait pour nous, a dit Thiessen. Cela dit, vous ne voulez pas rentrer à la maison les mains vides. L'an dernier, en finissant quatrièmes, ç'a été pénible de voir tout le monde grimper sur le podium. Cette fois-ci, nous avons réussi à récolter une médaille, et nous pouvons en être fiers.»

Le Canada n'a pas remporté le championnat mondial depuis 2012, quand Glenn Howard a prévalu à Bâle, en Suisse. Le tournoi y sera de retour l'an prochain.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer