• Accueil > 
  • Sports 
  • > Sky Brown, l'enfant prodige, s'amène à Montréal 
Exclusif

Sky Brown, l'enfant prodige, s'amène à Montréal

Âgée de 9 ans, la plus jeune planchiste professionnelle du monde sera de passage à Montréal en août.

Sky Brown... - image 1.0

Agrandir

Sky Brown

Sky Brown a un regard brillant, un teint bronzé, un sourire éclatant et, surtout, elle a une planche à roulettes sur laquelle elle exécute des figures périlleuses.

Du haut de ses 9 ans, l'athlète parcourt le monde pour participer à des compétitions et à des festivals de skateboard. La plus jeune planchiste professionnelle du monde sera d'ailleurs de passage à Montréal dans le cadre du festival Jackalope, en août prochain.

Sky Brown vit au Japon, mais lors de notre entretien téléphonique, elle séjournait en Norvège, avec sa famille, pour une compétition de wakeboard. C'est qu'en plus de la planche à roulettes, la jeune fille pratique aussi le wakeboard et le surf. « Je vais super bien », lance-t-elle d'entrée de jeu, d'un ton enjoué.

Sky est attirée par la planche depuis qu'elle est bébé. C'est toutefois vers l'âge de 3 ans qu'elle a commencé à tenir en équilibre et à rouler sur l'engin. À l'époque, sa mère japonaise et son père anglais ne se doutaient pas que leur progéniture allait devenir un phénomène.

En 2016, Sky Brown est devenue la plus jeune athlète de l'histoire à participer au concours Vans US Open Pro Series. Elle est aussi l'un des visages de Roxy, une marque féminine de vêtements de surf. Elle prend souvent part à des émissions de télévision et son compte Instagram, qui détaille ses tribulations et celles de son frère de 6 ans - un autre phénomène de la planche -, est suivi par près de 140 000 abonnés. Partout où elle passe, la fillette attire les foules.

DE L'AIDE POUR LE CAMBODGE

Même si Sky a de quoi être fière de son parcours, sa plus grande réalisation n'a rien à voir avec le sport. « J'ai conçu des bas, et chaque fois que je vends une paire, 5 $ sont remis à des filles, au Cambodge. Grâce à cet argent, elles ont accès à de l'eau propre, du savon, de la nourriture et de l'éducation », explique-t-elle, à l'aide de son père qui lui chuchote quelques bouts de réponse.

Sky a notamment voyagé en Australie, au Cambodge, aux États-Unis, en Suède, en Italie, et elle a « super hâte » de visiter Montréal et le Canada pour la première fois cet été. « Ce sera super cool », dit-elle, ponctuant chaque phrase d'un superlatif. Mais au-delà de ses voyages, la fillette rêve de participer aux X Games et de représenter son pays aux Jeux olympiques de 2020, à Tokyo.

Le curriculum et les acrobaties de Sky sont peut-être impressionnants, mais son message est lui aussi inspirant. Lors des entrevues qu'elle accorde aux journalistes ou dans les parcs de planche à roulettes qu'elle fréquente, elle encourage les filles à repousser leurs limites.

« Je veux montrer aux autres à être gentils, à être braves et surtout à avoir du plaisir. Les filles, soyez fortes, soyez confiantes, faites ce que vous aimez et, surtout, faites-le pour vous », dit-elle.

Pas pire pour une fille de 9 ans.




la liste:123302:liste;la boite:4317250:box

Rondelle libre>

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer