• Accueil > 
  • Sports 
  • > Volleyball: Pavan et Bansley se séparent 

Volleyball: Pavan et Bansley se séparent

Heather Bansley et Sarah Pavan... (PHOTO Adrees Latif, REUTERS)

Agrandir

Heather Bansley et Sarah Pavan

PHOTO Adrees Latif, REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

Non seulement les Canadiennes Sarah Pavan et Heather Bansley ont-elles choisi de mettre fin à leur association, elles seront des rivales dans un duel éliminatoire en vue des finales du Circuit mondial de volleyball de plage, à Toronto.

Dans une entrevue publiée sur le site officiel du circuit mondial de volleyball de plage, Pavan a expliqué qu'elle et sa partenaire avaient décidé, depuis plusieurs semaines déjà et après une association de quatre ans, que le tournoi des Jeux olympiques de Rio serait leur dernier événement ensemble.

«Il y a plusieurs raisons, et je ne sens pas le besoin de les expliquer en détail, a d'abord déclaré Pavan dans cette entrevue.

«Le but ultime est de toujours gagner des tournois et de monter sur la plus haute marche du podium, a tout de même ajouté Pavan, et je crois sincèrement que nous avions atteint le maximum de nos capacités en tant que duo. Et en quatre saisons, nous n'avons jamais réussi à accéder à la plus haute marche du podium.»

Le 13 septembre, Pavan se joindra à Melissa Humana-Paredes et elles affronteront le duo que formeront Bansley et Brandie Wilkerson. Les gagnantes de ce match se qualifieront pour les finales du Circuit mondial, un tournoi qui réunira 12 tandems jusqu'au 17 septembre.

«Pour nous deux, je pense que ce changement est une bonne chose, et cela nous donnera la chance de gagner, chacune de notre côté, avec une partenaire différente, a également mentionné Pavan. Les gens ne le réalisent peut-être pas, mais quand vous êtes une athlète, vous voulez être la meilleure. Peut-être aurons-nous la chance d'atteindre cet objectif avec une autre partenaire. Après quatre années sans jamais gagner, nous devions procéder à ce changement afin d'y arriver.»

Dans un communiqué, l'entraîneur-chef de l'équipe de volleyball de plage, Steve Anderson, a rappelé que tous les sports vivaient une période de transition marquée par des retraites, des changements de coéquipiers, l'arrivée de nouveaux athlètes et par des choix de nature familiale.

«Dans bien des sports, ce phénomène se produit après les séries éliminatoires ou un championnat. Au volleyball de plage, cette transition survient après les Jeux olympiques. Ce n'est pas inhabituel de voir des duos se séparer, et ce n'est pas rare de les voir revenir ensemble plus tard, comme l'ont fait les Américaines Kerri Walsh et Misty May-Treanor avant les Jeux de Londres, en 2012.»

Au moment d'aborder les Jeux de Rio, Pavan et Bansley détenaient le cinquième rang du classement mondial. Sur la plage de Copacabana, elles ont franchi la ronde préliminaire avec un dossier parfait avant de s'incliner en quarts de finale face aux Allemandes Laura Ludwig et Kira Walkenhorst, premier tandem mondial.

Elles ont terminé la compétition en cinquième position.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer