• Accueil > 
  • Sports 
  • > Jeux mondiaux de CrossFit: un pistolet Glock aux gagnants 

Jeux mondiaux de CrossFit: un pistolet Glock aux gagnants

Plusieurs épreuves de CrossFit utilisent du matériel militaire ou portent... (Photo JONATHAN ALCORN, archives AFP)

Agrandir

Plusieurs épreuves de CrossFit utilisent du matériel militaire ou portent le nom d'anciens soldats morts au combat.

Photo JONATHAN ALCORN, archives AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le directeur des Jeux mondiaux de CrossFit, Dave Castro, a soulevé l'ire de plusieurs amateurs du sport, hier, en annonçant que les gagnants des Jeux mondiaux de CrossFit, qui débuteront le 19 juillet à Carson en Californie, remporteront un pistolet Glock.

Les Jeux mondiaux de CrossFit débuteront le 19 juillet.... (Photo tirée d'une vidéo) - image 1.0

Agrandir

Les Jeux mondiaux de CrossFit débuteront le 19 juillet. Les gagnants se mériteront... un pistolet Glock.

Photo tirée d'une vidéo

En après-midi, Castro a publié cette annonce sur Facebook et Instagram, ainsi qu'une vidéo promotionnelle de la société Glock.

Les commentaires n'ont pas tardé à fuser sur les réseaux sociaux. Si certains ont dit être «jaloux» des gagnants qui remporteront une arme, d'autres ont plutôt critiqué sévèrement cette décision.

«J'étais fier d'être un amateur de CrossFit. Avec cette annonce, j'ai maintenant honte de vous», a écrit un internaute. «Considérant le climat actuel aux États-Unis, ce n'est pas le bon moment pour accepter d'être commandité par une entreprise vendant des fusils», a souligné une autre. Au moment de publier, plus de 2500 personnes avaient commenté l'annonce.

Lien étroit avec l'armée

Responsable des épreuves aux Jeux mondiaux de CrossFit, Dave Castro est lui-même un ancien Navy Seal. Plusieurs épreuves de CrossFit utilisent d'ailleurs du matériel militaire, dont des vestes lestées, ont souligné des internautes.

De plus, plusieurs épreuves «traditionnelles» de CrossFit portent le nom d'anciens soldats morts au combat. Par exemple, l'épreuve nommée «Michael», qui consiste à courir 800 mètres, à faire 50 extensions du bas du dos et 50 redressements assis trois fois de suite, a été nommée en l'honneur du lieutenant Michael McGreevy, tué en Afghanistan en 2005.

Le célèbre entraînement «Murph», qui demande aux athlètes de courir 1,6 kilomètre, de compléter 100 pull-ups, 200 pompes et 300 squats avant de courir à nouveau 1,6 kilomètre, a été nommé en l'honneur du lieutenant Michael Murphy, tué en Afghanistan en 2005.

Certains internautes ont réagi hier en disant que malgré ces liens étroits avec le monde militaire, les organisateurs des Jeux mondiaux de CrossFit ont fait un choix de commanditaire douteux en s'associant avec Glock.

D'autres internautes ont demandé si la société Reebok, qui commandite l'évènement, supportait cette offre. Au moment de publier, les responsables des communications de Reebok n'avaient pas encore commenté la situation.

Un sport en croissance

Le CrossFit a été créé au début des années 2000 par l'Américain Greg Glassman et se veut une méthode d'entraînement combinant des exercices d'haltérophilie, de gymnastique et d'athlétisme. Créés en 2007, les Jeux mondiaux de CrossFit visent à couronner l'homme et la femme les plus en formes de la planète. En 2013, le magazine Forbes estimait que le CrossFit était l'une des disciplines sportives avec la plus forte croissance aux États-Unis. En 2010, l'entreprise Reebok s'est associée à CrossFit pour 10 ans.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer