• Accueil > 
  • Sports 
  • > Creator cause la surprise en remportant le Belmont Stakes 

Creator cause la surprise en remportant le Belmont Stakes

Creator, à gauche, avait terminé 13e au Derby... (PHOTO Julio Cortez, AP)

Agrandir

Creator, à gauche, avait terminé 13e au Derby du Kentucky et n'avait pas pris part au Preakness.

PHOTO Julio Cortez, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
ELMONT, N.Y.

Creator a devancé Destin par quelques millimètres au fil d'arrivée pour remporter le Belmont Stakes, samedi, et permettre à ses propriétaires d'empocher la somme de 1,5 million alors que le favori Exaggerator a terminé en queue de peloton.

Le poulain gris entraîné par Steve Asmussen a réduit l'écart en fin de course alors que Destin tentait tant bien que mal de maintenir son avance. Mais c'est Creator, qui a terminé 13e au Derby du Kentucky et qui n'a pas pris part au Preakness, qui a gagné de justesse.

C'était la quatrième fois que le Belmont se décidait avec l'aide de la photo d'arrivée - la plus petite marge de victoire possible.

Le gagnant du Preakness, Exaggerator, était favori à sept contre cinq dans le groupe de 13 chevaux. Il a cependant conclu au 11e échelon.

Il y a un an, American Pharoah a décroché la Triple Couronne au Belmont Park, mais l'exploit n'était pas à l'enjeu cette fois. Nyquist a gagné le Derby du Kentucky, mais a pris la troisième place au Preakness et n'a pas participé au Belmont Stakes.

Creator a parcouru la distance d'un mille et demi en 2:28,51.

Creator, chevauché par Irad Ortiz fils, était l'un des nombreux spécialistes de fin de course à prendre part à l'épreuve, et le déroulement de la course lui a souri. Gettysburg avait été ajouté aux partants à la dernière minute. Les deux chevaux sont possédés par WinStar Farm, et Gettysburg avait le potentiel de mettre la table pour une finale dramatique.

C'est ce qui s'est d'ailleurs produit. Gettysburg a perdu quelques positions et Destin a pris les devants au cours d'une journée chaude et humide à Belmont Park. Alors qu'Ortiz lui demandait d'accélérer, Creator a remonté le peloton après avoir occupé l'une des dernières places.

Lani, le poulain basé au Japon, a pris la troisième place après avoir terminé neuvième au Derby et cinquième au Preakness.

«Je suis content de le voir réaliser l'exploit; ils ont traversé le fil d'arrivée ensemble, a déclaré Asmussen, qui sera intronisé au Temple de la renommée cet été. Le cheval a fait une superbe course.»

Kent Desormeaux, le jockey d'Exaggerator, a remis en question sa décision de demander à son poulain de patienter à un rythme lent. Lorsqu'il a tenté une manoeuvre, le poulain entraîné par son frère Keith, n'avait tout simplement pas l'énergie nécessaire.

«Je ne sais pas si ça aurait changé quelque chose au résultat, a-t-il lancé. Lorsque j'ai voulu le pousser pour tenter de gagner la course, il n'y avait rien.»

La piste a été rapide tout au long de la journée et la pluie a attendu la fin de la course pour s'abattre sur la foule un peu plus petite que celle de 90 000 personnes qui avait assisté au triomphe d'American Pharoah.

Avec cette victoire, Asmussen fera son entrée au Temple de la renommée avec sa première victoire au Belmont. Il a gagné le Preakness à deux reprises avec Rachel Alexandra, en 2009, et avec Curlin, en 2007. Plus tôt cette semaine, le célèbre chef Bobby Flay est devenu co-propriétaire de Creator en compagnie de WinStar.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer