• Accueil > 
  • Sports 
  • > L'Agence mondiale antidopage aurait reçu 200 courriels d'un dénonciateur 

L'Agence mondiale antidopage aurait reçu 200 courriels d'un dénonciateur

Un lanceur d'alerte ayant révélé l'existence d'un vaste programme de dopage... (PHOTO EDUARD KORNIYENKO, REUTERS)

Agrandir

PHOTO EDUARD KORNIYENKO, REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Eddie Pells
Associated Press

Un lanceur d'alerte ayant révélé l'existence d'un vaste programme de dopage systématique au sein de l'équipe d'athlétisme russe a mentionné à l'émission «60 Minutes» qu'il avait envoyé plus de 200 courriels à l'Agence mondiale antidopage (AMA) concernant ce programme.

Cette dernière lui aurait dit qu'elle n'avait pas l'autorité pour mener une enquête en Russie.

Dans une entrevue diffusée sur les ondes de la chaîne CBS, dimanche, Vitaly Stepanov, un ancien employé de l'Agence antidopage russe, a dit que l'AMA avait redirigé sa conjointe, Yulia, une spécialiste du 800 mètres, et lui vers la chaîne de télévision allemande qui avait produit un documentaire précédant l'enquête de l'AMA, en 2014.

Le porte-parole de l'AMA, Ben Nichols, a indiqué qu'avant 2015, l'agence n'avait pas l'autorité pour mener ses propres enquêtes et que les officiels ne croyaient pas que les enquêteurs russes «allaient traiter les informations rendues avec la minutie requise».

Stepanov a aussi révélé à l'émission «60 Minutes» que l'ex-directeur du laboratoire antidopage russe lui avait dit que quatre médaillés d'or russes aux Jeux olympiques de Sotchi avaient utilisé des drogues de performance.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer