• Accueil > 
  • Sports 
  • > Open de CrossFit: les Québécois s'illustrent 

Open de CrossFit: les Québécois s'illustrent

Pas moins de 13 Québécois ont obtenu un... (PHOTO MARTIN LEBLANC, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Pas moins de 13 Québécois ont obtenu un laissez-passer pour les championnats régionaux de l'Open de CrossFit du mois de mai, où les meilleurs athlètes de l'est du Canada et des États-Unis s'affronteront pour accéder aux Jeux mondiaux.

PHOTO MARTIN LEBLANC, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les athlètes québécois ont offert une performance éclatante lors de l'Open de CrossFit, première étape de qualifications des Jeux mondiaux, qui a pris fin lundi soir. Pas moins de huit athlètes de la province ont terminé dans le top 25 mondial et avancent ainsi vers la prochaine étape de qualification en vue de la compétition ultime de CrossFit, un sport en pleine croissance qui combine des exercices d'haltérophilie, de gymnastique et d'athlétisme.

Patrick Vellner, 25 ans, a offert la meilleure performance chez les hommes en terminant au 8e rang mondial. L'athlète natif de l'Alberta, mais qui a étudié à l'Université McGill et s'entraîne à Montréal, a participé aux Jeux mondiaux l'an dernier avec l'équipe du gymnase CrossFit Plateau. Cette année, il a décidé de prendre part à la compétition individuelle et en a surpris plusieurs avec ses performances de l'Open.

«Je suis moi-même vraiment surpris! Je voulais terminer dans les 50 premiers. À chaque nouvel entraînement, je m'attendais à baisser dans le classement, mais non. Le vrai test sera toutefois les championnats régionaux», dit-il.

Québécois dans le top 25 des Opens

Québécoises dans le top 25

Patrick Vellner: 8e

Michèle Letendre: 5e

Alex Vigneault: 14e

Carol-Ann Reason-Thibault: 6e

Paul Tremblay: 17e

Camille Leblanc-Bazinet: 7e

Albert-Dominic Larouche: 20e

Simon Paquette: 22e

Une qualification relevée

Première étape de qualification des Jeux mondiaux de CrossFit, l'Open s'est déroulé sur cinq semaines. Chaque jeudi, une épreuve était diffusée par le comité organisateur. Les athlètes du monde entier avaient ensuite cinq jours pour terminer l'épreuve et enregistrer leur performance.

Patrick Vellner est particulièrement satisfait de sa deuxième épreuve, qui consistait à réaliser à cinq reprises, le plus rapidement possible, l'enchaînement suivant: 25 levées d'orteils à la barre, 50 sauts doubles de corde à danser et 15 épaulés à 61 kg (135 lb) pour les hommes. Vellmer a réalisé un total de 430 répétitions en 19 minutes 5 secondes, terminant au 12e rang mondial.

«Je suis normalement très bon en endurance, mais moins dans les épreuves de force. Pour cette épreuve, il y avait des charges très lourdes, et j'ai quand même fini 12e au monde. J'étais très content.»

En plus de Vellner, 13 autres Québécois ont obtenu un laissez-passer pour les championnats régionaux du mois de mai, où les meilleurs athlètes de l'est du Canada et des États-Unis s'affronteront.

Au terme de cette compétition, seuls les cinq participants ayant offert les meilleures performances, tant chez les hommes que chez les femmes, pourront poursuivre leur route jusqu'aux Jeux mondiaux de CrossFit, qui se dérouleront en juillet en Californie.

Michèle Letendre... (Photo Patrick Sanfaçon, archives La Presse) - image 4.0

Agrandir

Michèle Letendre

Photo Patrick Sanfaçon, archives La Presse

Letendre brille

Chez les femmes, Michèle Letendre du gymnase Deka CrossFit de Blainville a été la meilleure Québécoise de l'Open en terminant au 5e rang mondial. Celle qui avait terminé 18e l'an dernier aux Jeux mondiaux se dit «très satisfaite» de ses performances. 

«J'ai eu mon meilleur résultat de ma carrière dans l'Open et considérant que je planifie arrêter la compétition après cette année, je suis super fière de ce que j'ai accompli!», affirme Letendre.

La jeune femme de 30 ans, qui espère participer aux Jeux mondiaux pour la sixième et dernière fois, a des objectifs simples: «Je veux simplement m'amuser et créer de bons souvenirs», dit-elle.

Meilleurs athlètes aux Open

HommesFemmes

1- Noah Ohlsen (États-Unis)

1- Jamie Green (Émirats arabes unis)

2- Rich Froning Jr (États-Unis)

2- Samantha Briggs (Angleterre)

3- Travis Mayer (États-Unis)

3- Kara Webb (Australie)

4- Scott Panchik (États-Unis)

4- Sara Sigmundsdottir (Islande)

5- Kyle Frankenfeld (Australie)

5- Michèle Letendre (Canada)

Camille Leblanc-Bazinet... (Photo Martin Leblanc, archives La Presse) - image 6.0

Agrandir

Camille Leblanc-Bazinet

Photo Martin Leblanc, archives La Presse

Ils ont dit

Camille Leblanc-Bazinet (7e)

Championne du monde de CrossFit en 2014, Camille Leblanc-Bazinet, native de Richelieu, mais qui habite aujourd'hui au Colorado, s'est présentée à l'Open avec une blessure au bas du dos. Dans les circonstances, la jeune femme de 27 ans est satisfaite de sa performance. «Mais tant que je ne suis pas première, je ne suis jamais vraiment contente!», rigole-t-elle. Déçue par une 12e place aux Jeux mondiaux l'an dernier, Leblanc-Bazinet a modifié sa préparation cette année en augmentant ses entraînements de course et en soulevant plus de charges non conventionnelles. «On va voir les plus gros changements dans ma préparation aux Jeux mondiaux!», affirme l'athlète.

Carol-Ann Reason-Thibault... (Photo Jonathan Alcorn, AFP) - image 7.0

Agrandir

Carol-Ann Reason-Thibault

Photo Jonathan Alcorn, AFP

Carol-Ann Reason-Thibault (6e)

Carol-Ann Reason-Thibault a égalé sa marque de l'an dernier à l'Open en terminant au 6e rang. «Tu ne sais jamais comment évolue le sport en un an, et j'espérais bien faire encore cette année. Je suis très contente», a dit la jeune femme, qui s'entraîne au gymnase CrossFit Quebec City.

L'an dernier, Reason-Thibault, 28 ans, a participé pour la première fois aux Jeux mondiaux de CrossFit et a terminé au 27e rang mondial. Cette année, la jeune femme, qui a abandonné la boxe il y a trois ans pour se consacrer au CrossFit, a modifié légèrement sa préparation. «Je travaille moins. Donc mon temps de récupération est meilleur. Ça fait une énorme différence sur mes performances, note Reason-Thibault, qui est entraîneuse de CrossFit. Mon objectif, cette année, c'est de retourner aux Jeux mondiaux.»

Alex Vigneault... (Photo Jonathan Alcorn, AFP) - image 8.0

Agrandir

Alex Vigneault

Photo Jonathan Alcorn, AFP

Alex Vigneault (14e)

À pareille date l'an dernier, Alex Vigneault avait surpris la communauté du CrossFit en se classant 19e à l'Open. Quelques mois plus tard, il terminait 11e à sa première participation aux Jeux mondiaux. «Pour l'Open cette année, j'avais comme objectif de compléter les épreuves tout en continuant mon entraînement régulier. Les semaines ont été chargées, mais c'est fait», note l'athlète de 23 ans de Québec. Au cours des derniers mois, Vigneault a augmenté ses entraînements d'endurance. «C'est ce qui m'avait nui l'an dernier. J'ai fait beaucoup de course et de natation», dit l'athlète, qui vise cette année à améliorer sa performance aux Jeux mondiaux.

Albert-Dominic Larouche... (Photo André Pichette, archives La Presse) - image 9.0

Agrandir

Albert-Dominic Larouche

Photo André Pichette, archives La Presse

Albert-Dominic Larouche (20e)

De retour à la compétition après une année d'absence, Albert-Dominic Larouche de Brossard est satisfait de son 20e rang à l'Open. «C'était une étape importante pour moi», dit-il. L'athlète de 25 ans est particulièrement satisfait de sa 5e épreuve, durant laquelle il a fait un enchaînement totalisant 84 «burpees» et 84 «thrusters» en 8 minutes 30 secondes. «J'avais fait exactement le même entraînement lors de l'Open de 2014, mais en 10 minutes 30. C'est donc la preuve que je continue d'améliorer mes faiblesses et que je suis de plus en plus en forme», dit Larouche, qui compte bien se rendre aux Jeux mondiaux cette année.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer