• Accueil > 
  • Sports 
  • > Crossfit: Camille Leblanc-Bazinet commence en force 

Crossfit: Camille Leblanc-Bazinet commence en force

Camille Leblanc-Bazinet... (Photo Martin Leblanc, archives La Presse)

Agrandir

Camille Leblanc-Bazinet

Photo Martin Leblanc, archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Alors que la période de qualification pour les Jeux mondiaux de CrossFit vient de débuter, la Québécoise Camille Leblanc-Bazinet se trouvait, hier, au deuxième rang du classement mondial. La route est toutefois encore longue avant de savoir quels athlètes participeront aux CrossFit Games, à la fin du mois de juillet en Californie.

Tous les jeudis pour les 5 prochaines semaines, un entraînement sera mis en ligne par les organisateurs des CrossFit Games. Cette année, plus de 100 000 athlètes du monde entier prendront part à cette qualification, appelée dans le milieu les Open.

À partir du moment où l'entraînement est mis en ligne, les athlètes ont jusqu'au lundi soir suivant pour réaliser l'épreuve et faire valider leur performance par un juge certifié.

Épreuve rapide de 15 minutes

La première épreuve des Open, publiée jeudi dernier, ne durait que 15 minutes. Durant les 9 premières minutes, les athlètes devaient réaliser le plus de répétitions possible de l'enchaînement suivant: 15 orteils à la barre, 10 soulevés de terre à 52 kilos (115 lb) pour les hommes et à 43 kilos (95 lb) pour les femmes et 5 arrachés aux mêmes poids. Dans les 6 minutes suivantes, les athlètes devaient réaliser un épaulé-jeté le plus lourd possible.

Leblanc-Bazinet a complété 239 répétitions des premiers mouvements, en plus d'effectuer un épaulé-jeté de 103 kilos (227 lb). Cette performance lui a permis de terminer au 2e rang du classement mondial de l'épreuve, tout juste derrière une autre Québécoise, Maude Charron. L'athlète de Rimouski a réalisé 223 répétitions des premiers mouvements ainsi qu'un épaulé-jeté de 109 kilos (240 lb).

D'autres athlètes québécois ont également très bien fait, dont Carol-Ann Reason-Thibault, de Québec (9e), et Michèle Letendre, de Montréal (10e). Chez les hommes, Albert-Dominic Larouche de Brossard a complété l'épreuve au 8e rang.

D'autres épreuves de qualification

Au terme des 5 semaines des Open, les 20 athlètes ayant le mieux fait dans leur région respective (17 en tout) recevront un laisser-passer pour les qualifications régionales. Ces épreuves de qualification auront lieu dans 8 régions du monde au mois de mai.

Les 5 athlètes qui offriront les meilleures performances à ces championnats régionaux obtiendront enfin leur participation aux CrossFit Games. L'an dernier, Leblanc-Bazinet avait terminé au 1er rang des Jeux mondiaux chez les femmes, obtenant du coup le titre de la femme la plus en forme de la planète. Michèle Letendre avait terminé au 4e rang.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer