• Accueil > 
  • Sports 
  • > Mort d'Edgar Théorêt, fondateur du Panthéon des sports du Québec 

Mort d'Edgar Théorêt, fondateur du Panthéon des sports du Québec

M. Théorêt a travaillé au sein de la... (Photo François Roy, archives La Presse)

Agrandir

M. Théorêt a travaillé au sein de la Fédération de natation du Québec pendant 20 ans, d'abord comme directeur technique, puis comme directeur général.

Photo François Roy, archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

Edgar Théorêt, ancien directeur général de la Fédération de natation du Québec et fondateur du Panthéon des sports du Québec, est décédé jeudi à l'âge de 78 ans à la suite d'un combat contre le cancer.

M. Théorêt a travaillé au sein de la Fédération de natation du Québec pendant 20 ans, d'abord comme directeur technique, puis comme directeur général.

Il a ensuite participé à la fondation du Panthéon des sports du Québec en 1991 et en a été le président pendant plus de 20 ans.

«C'est une grosse perte pour le Panthéon, a déclaré l'ancienne plongeuse Annie Pelletier, maintenant directrice des communications à la Fondation de l'athlète d'excellence du Québec. J'ai été intronisée en 2008 et j'ai assisté à toutes les cérémonies depuis peut-être 15 ans sauf la dernière, celle de 2014, car je n'étais pas disponible, et j'étais très déçue parce que c'est une soirée spéciale.

«Je vais continuer d'avoir une pensée pour lui à chaque année. C'est une soirée grandiose qui met les projecteurs sur les athlètes, les entraîneurs et les bâtisseurs, sur des gens qui ne sont peut-être pas très connus, mais qui ont changé le cours de l'histoire du sport au Québec, qui on fait avancer des choses.»

Né le 4 novembre 1936 à Saint-Adolphe, au Manitoba, Edgar Théorêt a reçu des diplômes des universités d'Ottawa et d'Illinois. Il a également enseigné l'éducation physique pendant 14 ans, dont 10 à l'école Jean XXIII de Dorval.

M. Théorêt a agi comme analyste à Radio-Canada pour les événements de natation entre 1973 et 1994.

Il a été intronisé au Temple de la renommée du Panthéon des sports du Québec en 2005, au Temple de la renommée de Natation Canada en 2008, ainsi qu'au Temple de la renommée du Club de la Médaille d'or. En 2007, il fut récipiendaire du Maurice Hommage Jacques-Beauchamp au Gala Sports-Québec.

En juillet 2009, M. Théôrêt a été intronisé au Temple de la renommée de la natation québécoise à titre de Bâtisseur et son nom figure depuis ce temps parmi les plus grands artisans de la natation au Québec.

Un des grands combats de M. Théorêt aura été celui de la construction d'un musée accueillant le Panthéon. Il n'aura finalement jamais vu ce projet se concrétiser. Cependant, le musée pourrait être construit à temps pour le 375e anniversaire de Montréal, en 2017, si tout se déroule sans embûches.

«C'est grâce à lui si le Panthéon existe, a rappelé Annie Pelletier, et j'espère pour lui que l'on va en créer un musée pour que les enfants puissent y aller et voir c'était qui les Annie Pelletier, Gaétan Boucher, Sylvie Bernier et tous les autres qui par la suite pourront inspirer des générations futures à faire du sport et à se dépasser.»

Edgar Théorêt laisse dans le deuil son épouse Mariette, sa fille Nathalie, son fils André, six petits-enfants et un arrière-petit-fils.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer