Une raclée salutaire, selon Gorges

Josh Gorges a livré un combat inégal à Frazer... (PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE)

Agrandir

Josh Gorges a livré un combat inégal à Frazer McLaren lors de la dernière rencontre entre les deux équipes.

PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE

Partager

(TORONTO) D'une certaine façon, la rincée de 6-0 subie par le Canadien contre les Maple Leafs de Toronto, le soir du 9 février, aura peut-être été une bonne chose. C'est du moins l'avis de Josh Gorges.

Selon le défenseur du Canadien, ses collègues montréalais et lui jouent beaucoup mieux depuis cette désastreuse défaite, essuyée en plein Centre Bell. Les chiffres lui donnent raison: depuis ce samedi soir, le Canadien a récolté six victoires et subi deux défaites, les deux en prolongation ou en fusillade.

«Nous avons été à notre mieux depuis ce revers au Centre Bell, a expliqué Gorges au terme de l'entraînement du Canadien, mardi midi en banlieue de Toronto. Nous avons disputé un match vraiment horrible cette saison, et ç'a été celui-là. Nous avions été très mauvais. Des soirées comme ça, ça arrive parfois.»

Mais ce n'est pas arrivé depuis, et c'est avant tout ce que retiennent les gars du Canadien au moment du troisième rendez-vous contre les rivaux Leafs, qui aura lieu ce soir au Centre Air Canada.

«Je crois que nous avons appris de ce match, a estimé le défenseur P.K. Subban. Ce fut peut-être une bonne chose, parce que ça nous a rappelé ce qui peut nous arriver quand on ne s'en tient pas à notre style de jeu. Ce dernier match contre les Maple Leafs nous a laissé un goût amer.»

Et ce dernier match a peut-être aussi laissé quelques mauvais souvenirs. Cette soirée, on le sait, s'était conclue sur quelques images disgracieuses et sur quelques incidents, incluant celui où un joueur du Canadien [Max Pacioretty] avait accusé un joueur des Leafs [Mikhail Grabovski] de l'avoir mordu.

Josh Gorges jure que tout cela est oublié.

«Ce qui compte vraiment, c'est les deux points liés à la victoire, a-t-il répondu. On pourrait toujours penser à se venger pour tout ce qui est arrivé, mais notre concentration sera entièrement portée sur les deux points qu'on doit récolter.»

White et la discipline

L'attaquant Ryan White, pour sa part, promet de ne pas se mettre à la poursuite de joueurs adverses afin de régler de vieilles histoires. «Il y a des choses qui peuvent survenir, et si on a l'occasion de donner une bonne mise en échec, on va le faire, a-t-il expliqué. Mais je sais très bien qu'il y a une limite à ne pas franchir pour ne pas tomber dans l'indiscipline. C'est difficile parfois, mais il y a une limite.»

Pacioretty, lui, n'a pas voulu répondre aux questions des médias concernant cette affaire de morsure, qu'il préfère oublier, de toute évidence. L'entraîneur Michel Therrien s'est contenté d'un petit sourire quand on lui a demandé si ça n'allait pas brasser un peu plus qu'à l'habitude ce soir... «On va se concentrer sur le classement et s'assurer de disputer un bon match», s'est-il contenté de répondre.

Il ne devrait pas y avoir de changement à la formation du Canadien en vue du match de mercredi soir. Carey Price sera devant le filet. Pour le gardien de 25 ans, il s'agira d'un 16e départ cette saison.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1600166:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer