Une femme sans poumons survit 6 jours avant une transplantation

Il semble que c'était la première fois que... (Nathan Denette, PC)

Agrandir

Il semble que c'était la première fois que cette technique ait été utilisée. Elle a permis à la jeune mère de famille, Melissa Benoit, de survivre. On la voit ici avec sa fille.

Nathan Denette, PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Toronto

Des chirurgiens de Toronto ont retiré à une femme ses deux poumons infectés et l'ont maintenue en vie avec des appareils pendant six jours en avril dernier, jusqu'à ce qu'elle puisse subir une transplantation.

Les détails de cet exploit chirurgical sont publiés mercredi dans la revue médicale Journal of Thoracic and Cardiovascular Surgery.

Il semble que c'était la première fois que cette technique ait été utilisée. Elle a permis à la jeune mère de famille de 32 ans de Burlington en Ontario, Melissa Benoit, de survivre.

Le chirurgien thoracique Shaf Keshavjee assure qu'il ne restait à Mme Benoit que quelques heures à vivre lorsque les médecins ont proposé à sa famille d'employer cette technique radicale. Mme Benoit, qui souffrait depuis la naissance de fibrose kystique, était alors dans le coma.

La famille a donné son accord. Pendant une chirurgie qui a duré neuf heures à l'Hôpital général de Toronto, les poumons de Mme Benoit ont été retirés.

Des pompes assurant la circulation de son sang lui ont ensuite permis de rester en vie pendant six jours, jusqu'à ce qu'une transplantation pulmonaire soit possible.

Mme Benoit a ensuite passé trois mois à l'hôpital pour sa réhabilitation.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer