Les cellulaires et les écrans gardent vos enfants éveillés

Les enseignants sont souvent ceux qui seront les... (Photo Musa Sadulayev, AP)

Agrandir

Les enseignants sont souvent ceux qui seront les premiers témoins de la somnolence diurne des enfants.

Photo Musa Sadulayev, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse

L'utilisation de téléphones intelligents, de tablettes numériques ou d'ordinateurs avant d'aller au lit nuit au sommeil des enfants et des adolescents. Ceux-ci dorment moins longtemps et ont un sommeil de moindre qualité, suggère une nouvelle recherche. Même ceux qui n'utilisent pas leurs appareils en soirée ont du mal à fermer l'oeil, entraînant une somnolence diurne.

L'auteur principal de l'étude publiée dans JAMA Pediatrics, le Dr. Ben Carter, et ses collègues ont fait le tour de centaines d'études médicales publiées sur le sujet entre 2011 et 2015. Ils ont choisi 20 études impliquant un total de 125 198 enfants, autant de garçons que de filles, avec un âge moyen de 14,5 ans. Puis, ils ont extrait les données pour tirer leurs propres conclusions.

Il y a ainsi une « corrélation étroite et constante » entre l'utilisation de ces appareils à l'heure du coucher et un manque de sommeil, un sommeil de mauvaise qualité et un problème de somnolence diurne. L'enfant qui utilise un tel appareil électronique dans sa chambre aura, par exemple, tendance à regarder la fin de son émission ou de jouer un jeu de plus, retardant le moment où il s'endormira. 

L'équipe a aussi découvert que les enfants ou ados qui n'utilisent pas l'appareil dans leur chambre en soirée ont aussi des problèmes de sommeil. La lumière, les sons et le contenu regardé seraient trop stimulants, selon eux.

Par ailleurs, la lumière bleue qui illumine l'écran des téléphones intelligents, des ordinateurs, des téléviseurs et des tablettes numériques troublerait le sommeil et les rythmes circadiens. La lumière bleue, qui agit comme la lumière naturelle matinale, inhibe la production de mélatonine, retarde et rend difficile l'endormissement.

Selon l'équipe de Carter, le contenu en ligne stimule aussi les enfants et les ados au point de les garder éveillés bien qu'au lit.

Or, le sommeil est crucial pour les enfants, disent les médecins. Ils invitent les parents à offrir une meilleure hygiène du sommeil en retirant de la chambre de leurs jeunes tout ce qui peut nuire, que ce soit les appareils électroniques ou les animaux de compagnie. 

- À lire sur CNN.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer