Recherche sur les cellules souches: Ottawa débloque 20 millions

La médecine régénératrice, qui utilise des cellules souches... (PHOTO PC)

Agrandir

La médecine régénératrice, qui utilise des cellules souches pour réparer ou remplacer des cellules endommagées et des organes, apparaît comme une approche prometteuse pour la prévention et le traitement des maladies.

PHOTO PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Allison Jones
La Presse Canadienne
Toronto

Le premier ministre Justin Trudeau déclare que le gouvernement fédéral va fournir 20 millions $ au Centre pour la commercialisation de la médecine régénératrice en Ontario pour établir et opérer des installations pour le développement de cellules souches thérapeutiques.

Selon le gouvernement, le centre de développement sera le premier au monde à adopter une approche axée sur la collaboration entre les institutions de recherche et l'industrie pour relever les défis associés à la fabrication de cellules thérapeutiques.

«La médecine régénératrice, c'est l'avenir, et en plus, c'est une branche de la médecine dans laquelle le Canada et l'Ontario se distinguent», a déclaré le premier ministre.

«Les avancées médicales et les innovations qui se font à Toronto présentement sont de calibre mondial», a-t-il ajouté.

M. Trudeau a fait l'annonce mercredi sur un étage vacant de la tour MaRS, au centre-ville de Toronto, où sera localisé le nouveau laboratoire.

La tour MaRS a été une source de controverse pour le gouvernement libéral provincial. L'Ontario a prêté 225 millions $ pour la construction d'un second immeuble, puis ajouté une marge de crédit de 86 millions $ pour aider les gestionnaires à attirer des locataires. Le gouvernement provincial a ensuite dépensé 65 millions $ pour acheter la participation d'une entreprise immobilière américaine dans le projet.

L'opposition a durement critiqué les libéraux ontariens pour avoir accordé un prêt sans véritable analyse commerciale.

Le bâtiment a déjà été complètement vide en raison des loyers élevés que demandait la compagnie américaine. Une porte-parole du ministre de l'Infrastructure affirme que 84 pour cent des espaces disponibles sont désormais loués.

L'Ontario a fourni un financement de démarrage au Centre pour la commercialisation de la médecine régénératrice.

Les installations pour le développement de cellules souches coûteront un total de 43,8 millions $. GE Healthcare a également investi dans le centre. Ottawa a cependant précisé que le financement serait accordé une fois que certaines conditions seront remplies.

L'argent sera utilisé pour «soutenir les améliorations apportées aux nouvelles installations et pour l'achat d'équipement spécialisé».

«Nous sommes persuadés que le soutien destiné à ce nouveau centre de calibre mondial entraînera d'importants avantages en ce qui a trait aux technologies innovatrices liées à la santé au Canada et partout dans le monde, a déclaré Justin Trudeau par communiqué. Ce centre permettra également de générer de nouveaux emplois et d'accroître encore davantage la compétitivité de l'Ontario dans l'industrie biotechnologique.»

La médecine régénératrice, qui utilise des cellules souches pour réparer ou remplacer des cellules endommagées et des organes, apparaît comme une approche prometteuse pour la prévention et le traitement des maladies.

Le premier ministre a effectué une visite rapide à Toronto, ayant inclus une rencontre avec le maire John Tory.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer