L'Everest a-t-il vraiment rapetissé?

Une expédition de cinq personnes se mettra en... (Tashi Sherpa, archives AP)

Agrandir

Une expédition de cinq personnes se mettra en marche à la fin de l'hiver et prendra des mesures au sol avec des instruments pour déterminer l'altitude réelle du pic, officiellement à 8848 mètres au niveau de la mer, a indiqué un autre responsable à l'AFP.

Tashi Sherpa, archives AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
New Delhi

Une expédition scientifique se rendra sous peu au mont Everest pour mesurer si le toit du monde a très légèrement diminué lors du séisme qui a frappé le Népal il y a deux ans.

Des relevés satellites indiqueraient que le tremblement de terre meurtrier de magnitude 7,8 d'avril 2015 a rabaissé le plus haut sommet du monde de quelques millimètres ou centimètres, mais la question n'a pas été tranchée de manière définitive à ce jour.

« Deux ans se sont écoulés depuis le gros séisme au Népal et il y a un doute dans la communauté scientifique sur le fait que (l'Everest) ait réellement diminué », a déclaré mardi à l'agence PTI Swarna Subba Rao, chef géomètre de l'Inde, « nous allons le mesurer de nouveau ».

Une expédition de cinq personnes se mettra en marche à la fin de l'hiver et prendra des mesures au sol avec des instruments pour déterminer l'altitude réelle du pic, officiellement à 8848 mètres au niveau de la mer, a indiqué un autre responsable à l'AFP.

L'observation devrait requérir un mois de travail sur place, puis deux semaines d'étude des données avant qu'elles ne soient officiellement proclamées.

Le violent tremblement de terre de 2015, qui a coûté la vie à 9000 personnes et détruit un demi-million d'habitations, aurait aussi déplacé la terre sous la capitale népalaise Katmandou de quelques mètres.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer