• Accueil > 
  • Sciences > 
  • En vrac 
  • > Des experts découvrent un tombeau avec les initiales de l'écrivain Cervantès 

Des experts découvrent un tombeau avec les initiales de l'écrivain Cervantès

Les initiales ont été inscrites sur le matériau... (PHOTO AGENCE FRANCE-PRESSE)

Agrandir

Les initiales ont été inscrites sur le matériau en bois à l'aide de punaises métalliques.

PHOTO AGENCE FRANCE-PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Jorge Sainz
Associated Press
Madrid

Des experts à la recherche des restes de l'écrivain Miguel de Cervantès ont retrouvé dans la crypte d'une chapelle de Madrid les fragments d'un tombeau portant les initiales «MC», en plus d'ossements.

Les archéologues ont fait cette découverte la fin de semaine dernière, dans le cadre des fouilles visant à résoudre le mystère du lieu d'inhumation du célèbre auteur. Les initiales ont été inscrites sur le matériau en bois à l'aide de punaises métalliques.

Ils ont déterré les os d'au moins dix personnes près du cercueil, dont certains appartenaient à des enfants, a précisé Francisco Etxeberria, un anthropologue qui a d'ailleurs participé à l'autopsie confirmant le suicide l'ancien président chilien Salvator Allende.

M. Etxeberria et ses collègues vont maintenant tenter de déterminer si les ossements de Cervantès, qui avait 69 ans lors de son décès, sont parmi ces restes.

Les chercheurs ont déjà plusieurs indices pour confirmer, ou non, son identité.

En parcourant des ouvrages et les propres écrits de Cervantès, ils ont notamment relevé qu'il n'avait que six dents lorsqu'il est mort. Il a aussi été marqué par des blessures de guerre. Pendant la Bataille de Lépante, opposant la Ligue sainte (dont faisaient partie les Espagnols) aux Ottomans, il a été blessé par balle à la poitrine et sur la main. Il avait été soigné pendant plusieurs mois à un hôpital sicilien avant de s'en remettre.

Miguel de Cervantès a révolutionné la culture littéraire espagnole avec son oeuvre L'Ingénieux Noble Don Quichotte de la Manche.

Il a été inhumé en 1616 dans le couvent des Trinitaires du quartier historique Las Letras de Madrid. Sa tombe n'a toutefois jamais été retrouvée.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer