Les chiens auraient été domestiqués en Asie centrale

Les chiens auraient été initialement domestiqués en Asie centrale dont au Népal... (ARCHIVES AP)

Agrandir

ARCHIVES AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Washington

Les chiens auraient été initialement domestiqués en Asie centrale dont au Népal et en Mongolie, selon une recherche publiée lundi.

Les chiens descendent des loups gris d'Eurasie à partir desquels ils ont évolué depuis au moins 15 000 ans, précisent les chercheurs dont les travaux paraissent dans les Comptes rendus de l'Académie américaine des Sciences (PNAS).

Mais les scientifiques ne sont pas parvenus à déterminer exactement quand et ou a eu lieu leur domestication qui continue à faire débat.

La planète compte un milliard de chiens, pour la plupart ni de pure race ni croisés. Ils appartiennent plutôt à un groupe canin géographiquement étendu et génétiquement diversifié appelé des chiens de village ou de rue.

Pour retracer les origines et l'éparpillement des premiers chiens, ces chercheurs, dont notamment Adam Boyko de l'Université Cornell à Ithaca, à New York, ont analysé plus de 185 800 marqueurs génétiques dans le chromosome Y et l'ADN mitochondrial de plus de 4600 chiens dont 165 de race et plus de 540 chiens de village provenant de 38 pays.

Ces analyses, qui ont révélé une plus grande diversité génétique chez les chiens de village que les pures races, suggèrent que ces animaux ont été probablement domestiqués au Népal et en Mongolie.

De nombreuses populations canines en Égypte, au Vietnam et en Inde montrent peu de signes de descendance de chiens européens. En revanche, les chiens de village dans le sud Pacifique, l'Amérique centrale et du Sud et les Antilles ont des origines nettement européennes.

Cette étude, selon ses auteurs, laisse penser que les chiens domestiques seraient apparus en Asie centrale avant de se propager en Asie de l'Est et au-delà.

Pour eux cette analyse génétique des chiens de village peut compléter celles de l'ADN plus ancien dans une recherche pour déterminer la période et le lieu précis de la domestication du chien et son évolution.

Les loups gris sont bien leurs ancêtres et les scientifiques sont tous d'accord sur ce point.

Dans des études précédentes, les chercheurs avaient suggéré que les origines des chiens pouvaient être retracées en Europe, au Proche Orient, en Sibérie ou encore dans le sud de la Chine.

L'Asie centrale est la dernière hypothèse avancée et la meilleure, jugent les auteurs.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer