Deux villes se disputent les restes de Richard III

Une reconstruction faciale de Richard III.... (Photo Reuters)

Agrandir

Une reconstruction faciale de Richard III.

Photo Reuters

Partager

Associated Press
Londres, Royaume-Uni

Deux villes britanniques se disputent maintenant les ossements du roi Richard III. Le squelette a été identifié plus tôt cette semaine, notamment grâce à un échantillon génétique fourni par un très lointain descendant canadien du monarque.

Les ossements du roi, qui est mort en 1485, ont été retrouvés sous un terrain de stationnement de la ville de Leicester. Les autorités ont annoncé qu'ils seront enterrés dans le cimetière de la cathédrale de la ville.

Mais la ville de York, à environ 160 kilomètres plus au nord, ne l'entend pas de cette oreille, puisque Richard III appartenait à la Maison de York et qu'il entretenait des liens étroits avec la ville.

Le conseil municipal de York a indiqué mercredi qu'il compte écrire au gouvernement et à la reine Élisabeth II, faisant valoir qu'un des fils les plus célèbres et les plus aimés de la ville devrait y être enterré.

Leicester refuse toutefois de céder, et des pétitions rivales lancées par les deux villes ont recueilli des milliers de signatures.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer