Un petit pas pour Lego, un grand pas pour les «femmes de la NASA»

Katherine Johnson (au milieu) fait partie des trois... (PHOTO AFP)

Agrandir

Katherine Johnson (au milieu) fait partie des trois femmes scientifiques noires de la NASA mises à l'écran dans le film Hidden Figures, nommé aux Oscars.

PHOTO AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse

Un petit pas pour Lego, un pas de géant pour les femmes scientifiques... L'entreprise danoise s'apprête à lancer une nouvelle gamme de figurines «femmes de la NASA», à l'effigie des héroïnes qui ont marqué l'histoire de l'agence spatiale américaine.

L'idée de mettre à l'honneur des scientifiques et astronautes de la NASA avait été soumise au géant des petites briques de construction par Maia Weinstock, journaliste au MIT News.

«Les femmes ont joué un rôle essentiel tout au long de l'histoire du programme spatial américain. Pourtant, leurs contributions sont souvent inconnues ou sous-estimées», a-t-elle écrit dans sa proposition qui a franchit le seuil des 10 000 soutiens nécessaires pour être examinée par Lego.

Les figurines qui seront disponibles à la vente d'ici 2018 représentent cinq grandes dames de la NASA:

- L'astronaute Sally Ride, la première femme américaine à être allée dans l'espace, en 1983.

- L'astronaute Mae Jemison, la première Afro-Américaine dans l'espace, en 1992.

- L'astronome Nancy Grace Roman, surnommée «la mère d'Hubble» pour son rôle dans le développement du célèbre télescope.

- L'informaticienne Margaret Hamilton, qui a développé les systèmes de navigation des missions Apollo dans les années 1960 et 1970.

- La mathématicienne, Katherine Johnson,  qui a calculé les trajectoires d'Apollo 11 jusqu'à la Lune,

Katherine Johnson fait partie des trois femmes scientifiques noires de la NASA mises à l'écran dans le film Hidden Figures, nommé aux Oscars, et qui rend hommage à ces pionnières de la NASA pendant la conquête spatiale américaine.

«Nous sommes vraiment impatients de présenter la gamme des «Femmes de la NASA» de Maia comme source d'inspiration aussi bien que pour son potentiel ludique», a indiqué Lego dans un communiqué.

Avec 2014, Lego avait déjà connu un grand succès de vente avec une gamme baptisée «Institut de recherches» mettant en scène trois femmes scientifiques: une paléontologiste, une astronome et une chimiste.

Lego et la NASA collaborent régulièrement pour encourager les enfants à s'intéresser aux sciences et aux technologies.

Trois figurines Lego ont ainsi embarqué à bord de la sonde Juno actuellement en orbite autour de Jupiter.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer