La capsule Dragon de SpaceX est arrivée à l'ISS

Le vaisseau spatial non habité Dragon a été saisi... (PHOTO NASA TV VIA AFP)

Agrandir

Le vaisseau spatial non habité Dragon a été saisi par le bras télémanipulateur de la Station spatiale internationale.

PHOTO NASA TV VIA AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Washington

Le vaisseau spatial non habité Dragon de la société américaine SpaceX est arrivé mercredi sans encombre à la Station spatiale internationale (ISS), a indiqué la Nasa dont la télévision retransmettait en direct les images.

Dragon a été saisi par le bras télémanipulateur de la Station manoeuvré par les astronautes américains Jeff Williams et Kate Rubins à 10H56 GMT, un peu plus tôt que prévu.

La capsule sera amarrée sur le module Harmonie de l'ISS un peu plus de deux heures plus tard.

Le vaisseau livre 2,2 tonnes de provisions pour l'équipage de la Station et des matériels d'expériences scientifiques, dont un séquenceur d'ADN extraterrestre ainsi que le premier de deux adaptateurs prévus (une sorte d'anneau) devant permettre aux futurs vaisseaux habités de SpaceX et de Boeing de s'amarrer à la station.

Ils transporteront des astronautes pour la Nasa à partir, en principe, de 2017.

Le premier adaptateur avait été perdu dans l'explosion en juin 2015, deux minutes après le décollage, de la fusée Falcon 9 qui transportait une capsule Dragon.

La cargaison de Dragon comprend aussi 930 kilos d'échantillons pour des expériences scientifiques dont l'objectif est de mieux comprendre les effets de l'apesanteur sur le fonctionnement des cellules cardiaques, musculaires et osseuses au niveau moléculaire.

Le séquenceur d'ADN très compact que testeront les astronautes de l'ISS a la capacité d'identifier des microbes, de diagnostiquer des maladies et d'évaluer l'état de santé des six membres d'équipage, et peut même aider à détecter de l'ADN extraterrestre, selon la Nasa.

Dragon, la seule capsule capable de revenir sur la Terre après un vol dans l'espace, quittera l'ISS le 29 août prochain et ramènera 580 kilos d'échantillons d'expériences scientifiques effectuées en microgravité, ainsi que des déchets et autres matériels usagés.

Il s'agit pour SpaceX de sa neuvième mission d'approvisionnement de l'ISS pour la Nasa, sur les 20 prévues dans le cadre d'un contrat de 1,6 milliard de dollars avec l'agence spatiale américaine.

C'est également le deuxième vol de Dragon vers la Station spatiale internationale depuis l'explosion en juin 2015 du lanceur Falcon 9.

Un vaisseau de fret russe non habité Progress s'était amarré à la Station lundi.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer