L'astronaute Scott Kelly revient sur Terre après un an sur la Station spatiale

Les astronautes japonais Kimiya Yui, américains Kjell Lindgren... (Photo NASA)

Agrandir

Les astronautes japonais Kimiya Yui, américains Kjell Lindgren t Scott Kelly mangent de la laitue à bord de la station spatiale internationale.

Photo NASA

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marcia Dunn
Agence France-Presse
Cap Canaveral

Après un an moins des poussières en orbite, le champion américain de la longévité spatiale Scott Kelly se réjouit de revenir sur Terre dans quelques jours.

M. Kelly a donné jeudi sa dernière conférence de presse depuis la Station spatiale internationale (SSI). Il a déclaré que l'espace était «un environnement dur», que l'on ne s'y sent jamais parfaitement normal. Du point de vue de l'hygiène, il a l'impression d'être en camping en forêt depuis un an. Du point de vue physique toutefois, il se sent plutôt en forme.

Mais le plus difficile reste d'être loin de ceux qu'il aime, une situation qui sera encore plus problématique pour les astronautes qui seront envoyés sur Mars dans une vingtaine d'années.

Malgré tout, Scott Kelly assure qu'il ferait 100 jours ou même un an de plus s'il le fallait.

À son retour sur la terre ferme, il aura passé 340 jours consécutifs dans l'espace, un record américain. Le record international de 438 jours a été établi par un cosmonaute russe dans les années 1990. Cela sera considéré comme étant court en comparaison avec une expédition sur Mars, qui devrait durer entre deux et trois ans, en incluant l'aller-retour.

Les scientifiques espèrent que l'expérience de Scott Kelly sera utile dans la préparation de cette expédition martienne. Ils récolteront aussi des informations de son collègue russe, Mikhaïl Kornienko.

Les deux quitteront la SSI mardi prochain, à bord d'une capsule russe, mettant fin au plus long vol spatial de la NASA. Ils atterriront au Kazakhstan, d'où Scott Kelly prendra l'avion pour Houston.

Âgé de 52 ans, l'astronaute a affirmé avoir hâte de sauter dans sa piscine et de manger assis à une vraie table avec ses amis et sa famille.

Il a quitté en mars dernier, laissant sur Terre ses deux filles et sa conjointe. Récemment, il s'est fait rire en portant un costume de gorille envoyé par son frère jumeau, l'astronaute à la retraite Mark Kelly.

Les deux frères prévoient aller pêcher ensemble en Alaska, une fois que la poussière sera retombée.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer