Amarrage réussi d'une fusée Soyouz à la Station spatiale internationale

Cette fusée a transporté dans l'espace le cosmonaute... (PHOTO DMITRY LOVETSKY, ASSOCIATED PRESS)

Agrandir

Cette fusée a transporté dans l'espace le cosmonaute russe Sergei Volkov et de même que deux astronautes, Andreas Mogensen, du Danemark, et Aidyn Aimbetov, du Kazakhstan.

PHOTO DMITRY LOVETSKY, ASSOCIATED PRESS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
MOSCOU

Une fusée Soyouz a réussi vendredi son amarrage à la Station spatiale internationale (ISS), près de deux jours après avoir décollé du Cosmodrome de Baïkonour, au Kazakhstan. L'amarrage a été fait à 3 h 42, heure de l'est au Canada.

Cette fusée a transporté dans l'espace le cosmonaute russe Sergei Volkov et de même que deux astronautes, Andreas Mogensen, du Danemark, et Aidyn Aimbetov, du Kazakhstan.

C'est la première fois depuis novembre 2013 que l'équipage de la Station spatiale est composé de 9 personnes. Cette situation est toutefois provisoire, car le 12 septembre prochain, la fusée Soyouz ramènera sur Terre Andreas Mogensen et Aidyn Aimbetov, de même que le Russe Gennadi Padalka.

La semaine dernière, l'agence spatiale russe Roscosmos a annoncé que ce voyage d'une capsule habitée vers la Station spatiale internationale durerait deux jours plutôt que six heures. L'agence a justifié cette décision par des raisons de sécurité, depuis que le commandant de la station a dû modifier sa trajectoire en orbite, en juillet dernier, après avoir largué des déchets dans le cosmos.

En mars 2013, la mise en service d'une nouvelle fusée Soyouz avait permis à l'agence spatiale russe de réduire le temps de déplacement entre le décollage et l'amarrage à six heures à peine.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer