Chute d'un astéroïde sur Terre: la NASA dément les rumeurs

Rappelant les nombreux précédents d'annonces catastrophistes prédisant la... (Illustration AFP/NASA)

Agrandir

Rappelant les nombreux précédents d'annonces catastrophistes prédisant la fin du monde, comme en 2012 avec la fin du calendrier Maya, l'agence rappelle que rien ne s'est finalement passé, «exactement comme la NASA l'avait annoncé».

Illustration AFP/NASA

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Agence France-Presse
Washington

Les Terriens peuvent dormir tranquilles: aucun astéroïde géant ne menace d'entrer en collision avec la planète bleue et de détruire l'Amérique en septembre, assure la NASA, voulant faire taire une multitude de rumeurs catastrophistes circulant en ligne.

«Il n'y a aucune base scientifique, pas l'ombre d'une preuve, qu'un astéroïde ou tout autre objet céleste risque d'entrer en collision avec la Terre à ces dates», a déclaré un responsable de la NASA, Paul Chodas, sur le blogue du prestigieux programme de l'agence chargé de détecter comètes et astéroïdes.

Tous les astéroïdes connus pour l'heure ont moins de 0,01% de chance d'entrer en collision avec la Terre au cours des 100 prochaines années, expliquent les responsables du programme dans un message publié mercredi.

«S'il y avait un objet assez grand pour causer ce type de destruction en septembre, nous aurions déjà vu quelque chose», ajoute Paul Chodas.

La NASA tente ainsi de contrecarrer des rumeurs qui circulent sur internet, affirmant qu'un astéroïde va entrer en collision avec la Terre entre la mi-septembre et la fin septembre près de Porto Rico, dans les Caraïbes.

«La NASA détecte, piste et enregistre les descriptions des astéroïdes et des comètes passant à 48 millions de kilomètres de la Terre grâce à des télescopes installés au sol ou dans l'espace», précise le message de la NASA.

Rappelant les nombreux précédents d'annonces catastrophistes prédisant la fin du monde, comme en 2012 avec la fin du calendrier Maya, l'agence rappelle que rien ne s'est finalement passé, «exactement comme la NASA l'avait annoncé».

«Encore une fois, il n'existe aucune preuve qu'un astéroïde ou tout autre objet céleste circule sur une trajectoire qui va percuter la Terre», a martelé Paul Chodas.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer