Russie: décès du cosmonaute qui avait dirigé la simulation de vol vers Mars

M. Moroukov, ancien cosmonaute, a dirigé le projet... (PHOTO ESA, AFP)

Agrandir

M. Moroukov, ancien cosmonaute, a dirigé le projet Mars-500, une expérience commencée en 2010 au cours de laquelle une équipe internationale de six hommes a passé 520 jours en isolement pour simuler un vol vers la planète Mars.

PHOTO ESA, AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
MOSCOU

Boris Moroukov, cosmonaute russe et médecin qui avait dirigé une expérience destinée à simuler un vol habité vers la planète Mars, est décédé à l'âge de 64 ans, a annoncé vendredi l'Institut des problèmes médicaux-biologiques (IBMP) de Moscou.

«Nous annonçons avec chagrin que Boris Moroukov est décédé subitement le jour de l'An», a écrit l'institut sur son site internet.

M. Moroukov, ancien cosmonaute, a dirigé le projet Mars-500, une expérience commencée en 2010 au cours de laquelle une équipe internationale de six hommes a passé 520 jours en isolement pour simuler un vol vers la planète Mars.

Cette expérience, réalisée en collaboration avec l'Agence spatiale européenne, a permis de simuler la durée de ce voyage aller-retour fictif vers la Planète rouge et d'étudier les effets sur l'homme de l'isolement, de l'absence de lumière du jour et d'air frais et de la restriction des contacts humains qu'auront à subir les astronautes qui iront un jour sur Mars, même si aucune expédition de ce type n'est prévue avant 20 ou 30 ans.

Les volontaires -- trois Russes, un Chinois, un Italo-Colombien et le Français Romain Charles -- s'étaient enfermés dans des bidons géants faisant office de vaisseau spatial sur le stationnement de l'institut.

M. Moroukov avait auparavant mené une série d'expériences sur les effets à long terme de l'apesanteur sur le corps humain. Dans son expérience la plus extrême, commencée en 1986, un groupe de huit hommes ont passé 370 jours allongés sur des lits inclinés pour étudier les effets sur leur masse osseuse.

Né à Moscou, Boris Moroukov a étudié la médecine avant de suivre un entraînement  pour devenir un spécialiste de la médecine spatiale. Il a également suivi une formation de cosmonaute.

Boris Moroukov «restera toujours dans nos coeurs un scientifique talentueux, un organisateur brillant et une personne aimable et serviable», a indiqué l'IBMP dans un communiqué.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer