La cause de l'écrasement de SpaceShipTwo aurait été identifiée

L'accident s'est produit 11 secondes après que SpaceShipTwo... (Photo Ringo H.W. Chiu, AP)

Agrandir

L'accident s'est produit 11 secondes après que SpaceShipTwo se soit détaché de l'appareil qui l'avait emmené en altitude.

Photo Ringo H.W. Chiu, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Brian Melley
Associated Press
LOS ANGELES

Le navire expérimental de tourisme spatial SpaceShipTwo s'est vraisemblablement disloqué en vol avant de s'écraser dans le désert californien du Mojave, répandant des débris sur une distance de plus de 7 kilomètres.

«Quand les débris sont éparpillés comme ça, ça témoigne de la probabilité d'une désintégration en vol», a dit le président intérimaire de la Commission nationale de sécurité dans les transports (NTSB) des États-Unis, Christopher Hart.

L'emplacement des débris au sol permettra aux enquêteurs de déterminer quand et comment l'appareil s'est désintégré, a dit M. Hart.

L'accident anéantit presque certainement les espoirs du fondateur de l'entreprise, Richard Branson, d'offrir des vols suborbitaux dès le printemps prochain. Le milliardaire britannique a répété son engagement envers l'accessibilité du voyage spatial pour les civils, mais il a prévenu qu'ils n'iront «pas de l'avant aveuglément».

Lors de remarques sombres au Mojave Air and Space Port, où le SpaceShipTwo était développé, M. Branson n'a fourni aucun commentaire concernant l'accident de vendredi et a référé toutes les questions au NTSB, qui enquête depuis samedi.

«Nous sommes déterminés à comprendre ce qui a mal tourné, a-t-il dit, avant de répéter que la sécurité trône toujours au sommet de ses priorités. (Vendredi), nous avons échoué. Nous allons maintenant examiner en profondeur les résultats de l'écrasement et nous sommes déterminés à en tirer les leçons qui s'imposent pour aller de l'avant.»

Il a ensuite dénoncé les hypothèses qui circulent au sujet de l'écrasement. «En toute honnêteté, je trouve cela quelque peu irresponsable d'entendre des gens qui ne connaissent rien (...) s'exprimer avant d'avoir entendu les commentaires du NTSB», a-t-il lancé.

M. Hart a révélé que SpaceShipTwo s'est écrasé après qu'un mécanisme qui devait en ralentir la descente se soit déployé prématurément. Il  a précisé que l'équipement d'effacement - qui doit faire osciller la queue pour ralentir l'appareil - a été activé avant que la vitesse requise n'ait été atteinte. Il a toutefois refusé de dire que cet incident a causé la catastrophe.

Ce mécanisme est normalement activé en deux étapes. Le co-pilote a déverrouillé l'équipement, mais M. Hart a révélé que la deuxième étape s'est produite sans avoir été commandée.

SpaceShipTwo s'est désintégré deux secondes seulement après le déploiement de l'équipement d'effacement.

Cette découverte n'explique pas entièrement la catastrophe, mais semble démontrer que l'appareil n'a pas été détruit par une explosion. L'enquête ne sera complétée que dans plusieurs mois. Les enquêteurs examinent notamment l'erreur humaine, un problème mécanique, la conception de l'appareil et le rythme des essais effectués sur SpaceShipTwo, a dit M. Hart.

«Nous ne privilégions aucune hypothèse, nous n'excluons rien, a-t-il dit. Nous examinons toutes ces questions pour déterminer la cause de cet accident.»

Le co-pilote de 39 ans, Michael Alsbury, a été tué, tandis que le pilote Peter Siebold a réussi à s'éjecter. L'homme de 43 ans est actuellement hospitalisé avec de graves blessures.

M. Hart a dit que le pilote n'a pas encore été rencontré, en raison de la gravité de ses blessures.

L'accident s'est produit 11 secondes après que SpaceShipTwo se soit détaché de l'appareil qui l'avait emmené en altitude. On croyait tout d'abord à une explosion possiblement provoquée par un carburant expérimental, mais il semblerait que cela ne soit pas le cas.

La firme Virgin Galactic fondée par M. Branson vend des sièges pour un vol suborbital à 250 000 dollars américains pièce. Stephen Hawking, Justin Bieber, Ashton Kutcher et Russell Brand font partie des célébrités s'étant inscrites pour un vol. La compagnie affirme avoir amassé des dépôts de plus de 80 millions de dollars américains de la part de quelque 700 personnes.

SpaceShipTwo, habituellement piloté par deux personnes, est conçu pour effectuer des vols suborbitaux avant de revenir sur Terre à la manière d'un planeur. Longue d'une vingtaine de mètres, la fusée comporte deux grandes fenêtres pour chacun des six passagers, l'une sur le côté et l'autre au plafond.

Le vol de vendredi était le 55e de l'appareil. Lors de tests pour le développement d'un moteur-fusée pour le SpaceShipTwo en juillet 2007, une explosion dans les installations de Mojave avait coûté la vie à trois travailleurs, en plus d'en blesser gravement trois autres.

Une fois la mise au point de SpaceShipTwo terminée, Virgin Galactic entendait lancer un service de vols touristiques à partir de ses installations du Nouveau-Mexique, Spaceport America, construites au coût de 250 millions millions de dollars américains.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer