Le robot martien Curiosity approche de son ultime destination

Curiosity s'était posé sur l'équateur martien le 6 août... (Image fournie par la NASA)

Agrandir

Curiosity s'était posé sur l'équateur martien le 6 août 2012 à huit kilomètres du pied du mont Sharp.

Image fournie par la NASA

Agence France-Presse
WASHINGTON

Le robot martien américain Curiosity est arrivé au pied du mont Sharp, une montagne de 5500 mètres de hauteur formée de couches sédimentaires qu'il va explorer et ultime destination de sa mission, a indiqué jeudi la Nasa.

L'ascension du Mont Sharp, situé au centre de l'immense cratère Gale, commencera par l'exploration du socle de la montagne à un endroit appelé «Pahrump Hills». Initialement le robot devait emprunter les Buttes de Murray, une route plus longue.

«La nature du terrain à Pahrump Hills est meilleure que les Buttes de Murray pour évaluer l'importance géologique du socle de la montagne au contact des dépôts sédimentaires du cratère», a justifié John Grotzinger, responsable scientifique de la mission Curiosity.

Le parcours du robot avait été modifié plus tôt cette année en raison d'une usure excessive de ses roues. En effet, la traversée d'une région recouverte de roches tranchantes a provoqué des trous dans quatre de ses six roues.

Ce problème «a contribué à dévier la route de Curiosity plus vers le sud plus tôt que prévu, mais cela n'a pas été un facteur dans la décision purement scientifique de commencer l'ascension du mont Sharp à Pahrump Hills plus tôt et à un autre endroit», a précisé Jennifer Tropser, responsable adjointe du projet Curiosity au Jet Propulsion Laboratory de la Nasa.

«Désormais, la priorité est de mener des recherches scientifiques sur chaque strate de la montagne» avec notamment des forages pour prélever des échantillons, a-t-elle souligné lors d'une conférence de presse.

La mission Curiosity a été durement critiquée dans un rapport rédigé par une commission indépendante au sein de la Nasa et rendu public en juillet.

Ses membres ont estimé que l'objectif de la mission de prélever huit échantillons sur Mars pour effectuer au total treize analyses représentait «un rendement scientifique maigre pour un investissement aussi important». Le coût de Curiosity est estimé à deux milliards de dollars.

Ils ont également mis en doute la réalisation des objectifs scientifiques de Curiosity. Il devait déterminer si Mars a été propice à l'existence de la vie microbienne dans son lointain passé. La Nasa a argué que le robot avait bien démontré que l'environnement martien avait un temps permis à la vie d'exister.

Enfin cette commission avait déploré l'absence de John Crotzinger à la présentation du rapport pour répondre à leurs questions. Jim Green, un haut responsable de la Nasa, a affirmé jeudi que l'agence tenait compte de leurs conclusions.

Curiosity s'était posé sur l'équateur martien le 6 août 2012 à huit kilomètres du pied du mont Sharp.




Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer