Le nanosatellite lancé par l'Équateur a commencé à émettre

Le NEE-02 Krysaor est un cube de 10... (Photo issue d'Internet)

Agrandir

Le NEE-02 Krysaor est un cube de 10 centimètres d'arête d'un poids de 1,2 kg.

Photo issue d'Internet

Agence France-Presse
Quito

Le nanosatellite, lancé fin novembre par l'Équateur après la mise hors service d'un premier satellite, a commencé à émettre et récupéré le signal de son prédécesseur, a indiqué samedi l'agence spatiale équatorienne.

«Le NEE-02 Krysaor a commencé à opérer comme prévu», a précisé l'agence.

Ce nanosatellite, un cube de 10 centimètres d'arête d'un poids de 1,2 kg, avait été propulsé depuis la base de missile nucléaire de Dombarovski en Russie le 21 novembre dans le cadre d'un programme de coopération avec Quito.

Le précédent nanosatellite, baptisé Pegaso, qui avait été envoyé par l'Équateur, cette fois depuis la station chinoise de Jiuquan, avait cessé de fonctionner après être entré en mai dernier en collision avec les débris d'une ancienne fusée russe.

«Nous avons récupéré le signal de Pegaso», a toutefois déclaré Ronnie Nader, unique astronaute équatorien et directeur de l'agence spatiale.




Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer