Capture d'un astéroïde: la Nasa a trouvé trois cibles potentielles

Le projet incorporera une nouvelle technologie de propulsion... (PHOTO AFP/NASA)

Agrandir

Le projet incorporera une nouvelle technologie de propulsion électrique solaire pour le vaisseau spatial qui capturera et remorquera l'astéroïde.

PHOTO AFP/NASA

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
WASHINGTON

La Nasa a trouvé trois petits astéroïdes correspondant potentiellement aux critères de taille et de masse de sa future mission robotique visant à capturer un de ces objets, a indiqué mercredi un responsable de l'agence spatiale américaine.

«Nous avons dans le passé, sans même chercher, trouvé 14 astéroïdes entrant dans cette catégorie d'une taille de sept à dix mètres, qui est dictée par la capacité du sac et du vaisseau pour le tracter», a expliqué Paul Chodas, un des principaux scientifiques du bureau de la Nasa chargé des objets croisant à proximité de l'orbite terrestre, lors d'une conférence de presse.

«Sur ces 14 astéroïdes, nous en avons trois que nous devrions caractériser d'ici l'année prochaine et, si tout va bien, ils deviendront des candidats pour être la cible» de cette mission, a-t-il précisé devant la presse, en marge de la conférence de l'American Institute of Aeronautics and Astronautics, qui se tient cette semaine à San Diego (Californie, ouest).

Le président Barack Obama avait révélé cette mission dans son projet de budget 2014 pour la Nasa, pour laquelle il demande 100 millions de dollars.

L'idée est de capturer un petit astéroïde pour le remorquer et le mettre sur orbite de la Lune, où des astronautes pourront ensuite venir l'explorer et y faire des prélèvements, qu'ils ramèneront sur la Terre.

Un tel programme combinera à la fois de la recherche pour exploiter les ressources des astéroïdes, les moyens de dévier leur trajectoire en cas de menace pour la Terre, ainsi que le développement de technologies permettant de faciliter une future mission (habitée) vers Mars.

Ce projet incorporera une nouvelle technologie de propulsion électrique solaire pour le vaisseau spatial qui capturera et remorquera l'astéroïde.

La mission habitée vers l'astéroïde une fois mis sur orbite lunaire se fera à bord du vaisseau Orion, encore en développement, qui sera lancé par le futur lanceur lourd «Space Launch System».

La Nasa a proposé un concept de base pour cette mission, qui sera davantage élaboré en 2014.

Pour l'heure, ingénieurs et scientifiques dans l'agence spatiale continuent de plancher sur plus de 400 idées et projets alternatifs soumis par l'industrie, les universités et le public, à la demande de la Nasa.

L'agence spatiale organise une conférence technique au Lunar and Planetary Institute à Houston (Texas, sud) du 30 septembre au 2 octobre pour discuter de ces propositions.

Partager

publicité

publicité

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer