Plusieurs vedettes appuient le projet spatial de Guy Laliberté

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Guy Laliberté dans l'espace
Guy Laliberté dans l'espace

Suivez l'aventure de Guy Laliberté dans l'espace. »

Mathieu Perreault
La Presse

Peter Gabriel, Al Gore, U2, Shakira et Patrick Bruel participeront au spectacle qu'organise Guy Laliberté à partir de la Station spatiale, le 9 octobre. Le fondateur du Cirque du Soleil fera aussi appel au romancier Yann Martel, auteur de L'histoire de Pi, pour rédiger un conte qui sera lu dans 14 villes de 5 continents.

Ce matin, en conférence de presse web depuis Moscou, M. Laliberté a donné les détails de la «mission poétique et sociale» qu'il mènera dans le cadre de son voyage de touriste spatial. Le spectacle durera deux heures, «un peu plus que le temps mis par la Station spatiale à faire le tour de la Terre», et portera sur «le pouvoir de l'eau de soutenir la vie, l'eau et l'agriculture, la relation entre l'eau et les femmes, la pollution de l'eau, l'eau comme droit de l'homme, la crise de la fonte des glaciers, la beauté infinie de la planète bleue vue du ciel, l'aspect spirituel de l'eau, les animaux qui vivent dans l'eau et la relation qu'auront les générations futures avec l'eau».Le conte de M. Martel mettra en vedette le Soleil, la Lune et une goutte d'eau qui discuteront de ces thèmes. Il sera lu par section dans les 14 villes. Le spectacle mondial commencera par Montréal et se poursuivra à Londres, Marrakech, Sydney et Tokyo, entre autres. Dans chaque ville, un spectacle suivra la lecture de la section du conte. Le projet est lié à la fondation One Drop de M. Laliberté, qui se consacre à l'eau.

Coordination

Depuis la Station spatiale, M. Laliberté fera la coordination du spectacle et lira certains passages du conte. Fera-t-il du cirque en apesanteur? «Je porterai probablement un nez de clown. Les acrobaties sont sûrement facilitées par l'apesanteur. Je ne pourrai pas cracher du feu. Peut-être que je jonglerai un peu.»

Guy Laliberté s'envolera pour l'espace le 30 septembre à bord d'une capsule Soyouz, pour un séjour de 12 jours à bord de la Station spatiale. L'homme d'affaires, qui a fêté ses 50 ans hier, aurait déboursé 35 millionsUS pour cette aventure.

Il fait présentement un entraînement de quatre mois à Moscou, pendant lequel il tourne trois documentaires, dont son autobiographie. Lors de son séjour dans l'espace, M. Laliberté côtoiera l'astronaute canadien Robert Thirsk, qui y a commencé en mai une mission de six mois.

Guy Laliberté sera fort probablement le dernier touriste spatial avant longtemps. L'entreprise américaine qui a négocié son passage avec l'agence spatiale russe, Space Adventures, a envoyé six touristes à la Station spatiale depuis 2001. Mais à partir de 2011, quand les trois navettes spatiales restantes prendront leur retraite, les capsules Soyouz seront monopolisées par le transport des astronautes vers la Station spatiale.

Le successeur de la navette verra le jour au plus tôt en 2014. La NASA a récemment accepté de payer 1,2 milliard US à l'Agence spatiale russe pour transporter des vivres et 24 astronautes vers la Station spatiale en Soyouz, quand la navette ne sera plus en service.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer