Le rêve de retourner sur la Lune

Partager

Il y a 40 ans aujourd'hui qu'Apollo 17, dernière mission du célèbre programme américain d'exploration lunaire, a pris son envol. Depuis ce temps, aucun humain n'a mis le pied sur la Lune. Mais l'attente tire à sa fin, croit Andrew Chaikin, auteur d'A Man on the Moon: The Voyages of the Apollo Astronauts. Nous lui avons parlé jeudi.

> En photos: Images inédites de la Terre vue de l'espace

Q-Ce quarantième anniversaire de la dernière mission Apollo sur la Lune est-il un triste anniversaire?

R-Apollo me manque de la même façon que je m'ennuie de mon enfance, parce que c'était une période très particulière. Mais je suis très excité par le fait que des gens envisagent l'exploration spatiale de façon différente aujourd'hui. On cherche des façons de créer des vaisseaux et des fusées plus économiques, de façon à ne pas faire sauter la banque chaque fois qu'on ira sur la Lune. Pour moi, c'est la partie inachevée des travaux d'Apollo, et c'est un bel anniversaire pour cette raison.

Q-Pensez-vous que les gens sont intéressés par l'idée de retourner sur la Lune?

R-Oui, je le crois. Ce ne sera pas si long avant que des civils aillent sur la Lune, de la même façon qu'aujourd'hui, si vous avez 50 millions de dollars à dépenser, vous pouvez aller à la Station spatiale internationale. Ce sera encore plus cher d'aller sur la Lune, mais ça ouvre quand même un éventail de possibilités.

La Lune sera vraiment essentielle pour apprendre comment vivre dans d'autres mondes. C'est important pour l'avenir à long terme de l'humanité. La Lune, pour plusieurs raisons, est une clé de voûte.

Elle contient des éléments de la préhistoire du système solaire comme aucune autre planète. Elle a des ressources, comme l'eau, la glace. C'est un endroit d'où l'on peut regarder la Terre et y voir cette formidable oasis de vie.

Q-Les gens de moins de 40 ans n'ont jamais vu quelqu'un marcher sur la Lune. Pensez-vous qu'ils sont aussi excités par cette idée?

R-On ne réalise pas qu'il sera plus excitant de regarder la Lune en sachant que s'y trouvent des gens qui y vivent, qui y travaillent. Nous avons oublié ce que c'était - cela fait si longtemps!Je pense que sortir le soir, regarder la Lune, la voir comme l'extension la plus lointaine de l'humanité sera très excitant.

Q-L'astronaute Eugene Cernan est connu comme le dernier homme à être allé sur la Lune. Que pense-t-il de cela?

R-Il serait très heureux de ne plus être le dernier! Depuis des décennies, il répète qu'il aimerait voir des gens y retourner, reprendre les choses là où Apollo les avait laissées.

Blue Marble... (Photo AFP) - image 2.0

Agrandir

Blue Marble

Photo AFP

Black Marble... (Photo AFP) - image 2.1

Agrandir

Black Marble

Photo AFP

________________________________________

Bille bleue, bille noire

Quarante ans séparent ces deux photos. La première, prise le 7 décembre 1972, est l'oeuvre de l'équipage d'Apollo 17, dernière mission habitée à s'être posée sur la Lune. Intitulée Blue Marble (Bille bleue), l'image est l'une des plus populaires jamais diffusées par la NASA. La seconde, Black Marble (Bille noire), rendue publique mercredi, a été créée grâce à une superposition d'images captées par le nouveau satellite d'observation de la Terre de la NASA, Suomi NPP. On peut y distinguer tant les mégalopoles illuminées que les incendies de forêt en Australie, ou la frontière marquée entre la lumineuse Corée du Sud et la lugubre Corée du Nord...

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer