Publié le 30 janvier 2018 à 13h47

États-Unis

Los Angeles, un escalier à la fois J'aime (0 vote)

Vestiges d'une autre époque, les «escaliers cachés», construits à même les flancs des collines qui dessinent Los Angeles, permettent de découvrir des quartiers méconnus et d'accéder à des points de vue inédits.

Partage

Partager par courriel
  • La marche des «Pacific Palisades» commence près de la plage de Malibu et trace son chemin sinueux, composé d’escaliers et de petites routes, à travers un quartier cossu, à flanc de colline. | 30 janvier 2018

    PHOTO OLIVIER JEAN, LA PRESSE 

    La marche des «Pacific Palisades» commence près de la plage de Malibu et trace son chemin sinueux, composé d'escaliers et de petites routes, à travers un quartier cossu, à flanc de colline. 

  • Sur plusieurs escaliers, on peut encore voir l’estampe du contracteur, ici Braun, Bryant & Austin, sur un escalier construit en 1927. | 30 janvier 2018

    PHOTO OLIVIER JEAN, LA PRESSE 

    Sur plusieurs escaliers, on peut encore voir l'estampe du contracteur, ici Braun, Bryant & Austin, sur un escalier construit en 1927. 

  • Au gré du chemin, les randonneurs peuvent en profiter pour admirer plusieurs points de vue sur Malibu et le centre-ville de Los Angeles, au loin. | 30 janvier 2018

    PHOTO OLIVIER JEAN, LA PRESSE 

    Au gré du chemin, les randonneurs peuvent en profiter pour admirer plusieurs points de vue sur Malibu et le centre-ville de Los Angeles, au loin. 

  • On peut découvrir les différents escaliers de façon intuitive; mais pour une randonnée plus efficace, le site Secret Stairs LA recèle de suggestions de parcours à emprunter, avec maints détails sur certains bâtiments et maisons croisés au fil de la promenade. | 30 janvier 2018

    PHOTO OLIVIER JEAN, LA PRESSE 

    On peut découvrir les différents escaliers de façon intuitive; mais pour une randonnée plus efficace, le site Secret Stairs LA recèle de suggestions de parcours à emprunter, avec maints détails sur certains bâtiments et maisons croisés au fil de la promenade. 

  • Tout en haut de la colline, caressée par l'air salin de la mer, la vue sur le Pacifique est à couper le souffle. | 30 janvier 2018

    PHOTO OLIVIER JEAN, LA PRESSE 

    Tout en haut de la colline, caressée par l'air salin de la mer, la vue sur le Pacifique est à couper le souffle. 

  • Au détour du chemin, surgit la silhouette du funestement célèbre Castillo Del Mar, ancienne maison du réalisateur Roland West, où l'actrice Thelma Todd avait été retrouvée morte dans les années 30. | 30 janvier 2018

    PHOTO OLIVIER JEAN, LA PRESSE 

    Au détour du chemin, surgit la silhouette du funestement célèbre Castillo Del Mar, ancienne maison du réalisateur Roland West, où l'actrice Thelma Todd avait été retrouvée morte dans les années 30. 

  • Pour notre deuxième marche, nous nous sommes déplacés dans un quartier moins fréquenté des touristes, Echo Lake. La promenade débute sur les abords du lac, un point de rencontre populaire. | 30 janvier 2018

    PHOTO OLIVIER JEAN, LA PRESSE 

    Pour notre deuxième marche, nous nous sommes déplacés dans un quartier moins fréquenté des touristes, Echo Lake. La promenade débute sur les abords du lac, un point de rencontre populaire. 

  • L'environnement d'Echo Lake est moins bucolique et cossu que celui de Malibu, mais les marches permettent de découvrir, en hauteur, tout un pan de l'histoire architecturale de Los Angeles. | 30 janvier 2018

    PHOTO OLIVIER JEAN, LA PRESSE 

    L'environnement d'Echo Lake est moins bucolique et cossu que celui de Malibu, mais les marches permettent de découvrir, en hauteur, tout un pan de l'histoire architecturale de Los Angeles. 

  • Une bonne marche et quelques volées d'escaliers plus tard, nous voici près de l'avenue Carroll, dans le quartier plutôt huppé d'Angelino Heights. | 30 janvier 2018

    PHOTO OLIVIER JEAN, LA PRESSE 

    Une bonne marche et quelques volées d'escaliers plus tard, nous voici près de l'avenue Carroll, dans le quartier plutôt huppé d'Angelino Heights. 

  • Ce quartier est reconnu pour abriter les plus beaux spécimens de maisons victoriennes et de style Queen Ann, que l'on peut découvrir au gré d'une série de petites rues en croissant. | 30 janvier 2018

    PHOTO OLIVIER JEAN, LA PRESSE 

    Ce quartier est reconnu pour abriter les plus beaux spécimens de maisons victoriennes et de style Queen Ann, que l'on peut découvrir au gré d'une série de petites rues en croissant. 

  • Certaines maisons ont été restaurées, alors que d'autres semblent laissées à l'abandon, offrant un paysage contrasté au fil de la randonnée. | 30 janvier 2018

    PHOTO OLIVIER JEAN, LA PRESSE 

    Certaines maisons ont été restaurées, alors que d'autres semblent laissées à l'abandon, offrant un paysage contrasté au fil de la randonnée.