États-Unis

Montauk, éclectique et mystérieux village de surf J'aime (3 votes)

Beaucoup de célébrités sont passées par Montauk. Et si la tendance se maintient, l'éclectique et mystérieux village de surf et de pêche situé sur la pointe de Long Island, dans l'État de New York, sera une des destinations les plus chaudes de l'été.

Ajouter à Ma Presse
  • Après des hauts et des bas,  c'est dans les années 70 que Montauk est vraiment revenu au goût du jour. Andy Warhol, sans doute le plus extravagant et le plus connu des artistes de l'époque, s'y est acheté un domaine en 1972.  Ralph Lauren, Robert DeNiro, Richard Avedon, Paul Simon et Rufus Wainwright ne sont que quelques-unes des vedettes à être tombées sous le charme de Montauk et de son aura de bout du monde. | 10 juillet 2012

    Photo Marco Campanozzi, La Presse 

    Après des hauts et des bas, c'est dans les années 70 que Montauk est vraiment revenu au goût du jour. Andy Warhol, sans doute le plus extravagant et le plus connu des artistes de l'époque, s'y est acheté un domaine en 1972. Ralph Lauren, Robert DeNiro, Richard Avedon, Paul Simon et Rufus Wainwright ne sont que quelques-unes des vedettes à être tombées sous le charme de Montauk et de son aura de bout du monde. 

  • Arrivée du traversier à Montauk.Montauk sort lentement de son hibernation au mois d'avril, mais reste plutôt tranquille jusqu'au mois de juin. Les mois de juillet et d'août sont les plus achalandés. Entre septembre et novembre, une bonne partie des hôtels et des restaurants ferment tour à tour leurs portes pour la saison hivernale. | 10 juillet 2012

    Photo Marco Campanozzi, La Presse 

    Arrivée du traversier à Montauk.Montauk sort lentement de son hibernation au mois d'avril, mais reste plutôt tranquille jusqu'au mois de juin. Les mois de juillet et d'août sont les plus achalandés. Entre septembre et novembre, une bonne partie des hôtels et des restaurants ferment tour à tour leurs portes pour la saison hivernale. 

  • Aujourd'hui, Montauk est beaucoup moins uniforme que les riches Hamptons voisins, même si plusieurs villégiateurs se promènent encore en Land Rover. Les petites bicoques côtoient les maisons d'architecte. Les campings et motels survivent aux hôtels-boutiques plus chic. Ici, le restaurant Joni's | 10 juillet 2012

    Photo Marco Campanozzi, La Presse 

    Aujourd'hui, Montauk est beaucoup moins uniforme que les riches Hamptons voisins, même si plusieurs villégiateurs se promènent encore en Land Rover. Les petites bicoques côtoient les maisons d'architecte. Les campings et motels survivent aux hôtels-boutiques plus chic. Ici, le restaurant Joni's 

  • Le restaurant Joni's à Montauk | 10 juillet 2012

    Photo Marco Campanozzi, La Presse 

    Le restaurant Joni's à Montauk 

  • Le Milk Bar de Momo Fuku. Montauk compte à peu près 4000 résidants à l'année. Depuis trois ans, ce chiffre gonfle de plus en plus chaque été, et on compte maintenant entre 25 000 et 30 000 visiteurs chaque jour. | 10 juillet 2012

    Photo Marco Campanozzi, La Presse 

    Le Milk Bar de Momo Fuku. Montauk compte à peu près 4000 résidants à l'année. Depuis trois ans, ce chiffre gonfle de plus en plus chaque été, et on compte maintenant entre 25 000 et 30 000 visiteurs chaque jour. 

  • Le barista du Coffee Tauk | 10 juillet 2012

    Photo Marco Campanozzi, La Presse 

    Le barista du Coffee Tauk 

  • À Montauk, gare aux surfers! Les planchistes de la côte Est ne sont pas aussi baba cool que ceux de l'Ouest. Ils n'aiment pas partager les vagues avec les «touristes», et encore moins avec les débutants. Les plus possessifs ne se gêneront pas pour vous dire de vous tasser de «leur» vague ou pour vous couper en pleine action. | 10 juillet 2012

    Photo Marco Campanozzi, La Presse 

    À Montauk, gare aux surfers! Les planchistes de la côte Est ne sont pas aussi baba cool que ceux de l'Ouest. Ils n'aiment pas partager les vagues avec les «touristes», et encore moins avec les débutants. Les plus possessifs ne se gêneront pas pour vous dire de vous tasser de «leur» vague ou pour vous couper en pleine action. 

  • À Montauk, gare aux surfers! Les planchistes de la côte Est ne sont pas aussi baba cool que ceux de l'Ouest. Ils n'aiment pas partager les vagues avec les «touristes», et encore moins avec les débutants. Les plus possessifs ne se gêneront pas pour vous dire de vous tasser de «leur» vague ou pour vous couper en pleine action. | 10 juillet 2012

    Photo Marco Campanozzi, La Presse 

    À Montauk, gare aux surfers! Les planchistes de la côte Est ne sont pas aussi baba cool que ceux de l'Ouest. Ils n'aiment pas partager les vagues avec les «touristes», et encore moins avec les débutants. Les plus possessifs ne se gêneront pas pour vous dire de vous tasser de «leur» vague ou pour vous couper en pleine action. 

  • À Montauk, gare aux surfers! Les planchistes de la côte Est ne sont pas aussi baba cool que ceux de l'Ouest. Ils n'aiment pas partager les vagues avec les «touristes», et encore moins avec les débutants. Les plus possessifs ne se gêneront pas pour vous dire de vous tasser de «leur» vague ou pour vous couper en pleine action. | 10 juillet 2012

    Photo Marco Campanozzi, La Presse 

    À Montauk, gare aux surfers! Les planchistes de la côte Est ne sont pas aussi baba cool que ceux de l'Ouest. Ils n'aiment pas partager les vagues avec les «touristes», et encore moins avec les débutants. Les plus possessifs ne se gêneront pas pour vous dire de vous tasser de «leur» vague ou pour vous couper en pleine action. 

  • Une patisserie traditionnellement américaine | 10 juillet 2012

    Photo Marco Campanozzi, La Presse 

    Une patisserie traditionnellement américaine 

  • Des pique-niqueurs | 10 juillet 2012

    Photo Marco Campanozzi, La Presse 

    Des pique-niqueurs 

  • Le camion de tacos, sur la plage de Ditch Plains | 10 juillet 2012

    Photo Marco Campanozzi, La Presse 

    Le camion de tacos, sur la plage de Ditch Plains 

  • Le Clams and Chawder House | 10 juillet 2012

    Photo Marco Campanozzi, La Presse 

    Le Clams and Chawder House 

  • L'Hôtel Panoramic View | 10 juillet 2012

    Photo Marco Campanozzi, La Presse 

    L'Hôtel Panoramic View