Publié le 3 mai 2018 à 15h21

Décoration

Chez... Audrey et François J'aime (0 vote)

Cet appartement d'un couple de Montréal est fait de petits riens qui forment un tout plein de poésie. Elle a carte blanche pour la déco, il se charge du côté pratique des choses. Arrêt sur un intérieur inspirant.

Partage

Partager par courriel
  • Qui habite ici?: François Vézina est technologue en génie civil. Audrey Rivet est designer graphique et instagrameuse adulée. | 3 mai 2018

    Photo François Roy, La Presse 

    Qui habite ici?: François Vézina est technologue en génie civil. Audrey Rivet est designer graphique et instagrameuse adulée. 

  • Accrochage artistique: Le pêle-mêle de cadres au-dessus du canapé du salon reflète la passion d'Audrey pour les arts graphiques. | 3 mai 2018

    Photo François Roy, La Presse 

    Accrochage artistique: Le pêle-mêle de cadres au-dessus du canapé du salon reflète la passion d'Audrey pour les arts graphiques. 

  • Étagère multiusage: L'étagère blanche en verre et acier du salon n'alourdit pas le décor. Elle sert à la fois de bibliothèque, de discothèque et de bar. | 3 mai 2018

    Photo François Roy, La Presse 

    Étagère multiusage: L'étagère blanche en verre et acier du salon n'alourdit pas le décor. Elle sert à la fois de bibliothèque, de discothèque et de bar. 

  • Tablette d'appoint: Une grande suspension en osier habille l'unique petite chambre. Le manque de place a donné l'idée à Audrey d'installer au-dessus du lit une tablette sur laquelle elle a disposé quelques objets et imprimés coups de coeur. | 3 mai 2018

    Photo François Roy, La Presse 

    Tablette d'appoint: Une grande suspension en osier habille l'unique petite chambre. Le manque de place a donné l'idée à Audrey d'installer au-dessus du lit une tablette sur laquelle elle a disposé quelques objets et imprimés coups de coeur. 

  • Nature morte: Audrey s'amuse à composer des «natures mortes» où elle peut. Sur la commode de la chambre, elle a posé une boîte à bijoux, ses lunettes, des bougies et un imprimé de Robert Mapplethorpe. | 3 mai 2018

    Photo François Roy, La Presse 

    Nature morte: Audrey s'amuse à composer des «natures mortes» où elle peut. Sur la commode de la chambre, elle a posé une boîte à bijoux, ses lunettes, des bougies et un imprimé de Robert Mapplethorpe. 

  • Garde-robe ouverte: Pour pallier le manque d'espaces de rangement, un renfoncement dans un mur de la chambre a été exploité à l'aide d'une tringle sur laquelle Audrey suspend les vêtements qu'elle porte le plus souvent. | 3 mai 2018

    Photo François Roy, La Presse 

    Garde-robe ouverte: Pour pallier le manque d'espaces de rangement, un renfoncement dans un mur de la chambre a été exploité à l'aide d'une tringle sur laquelle Audrey suspend les vêtements qu'elle porte le plus souvent. 

  • Effet miroir: Un miroir rond a été accroché au salon. Il donne une profondeur à la pièce, plutôt petite. | 3 mai 2018

    Photo François Roy, La Presse 

    Effet miroir: Un miroir rond a été accroché au salon. Il donne une profondeur à la pièce, plutôt petite. 

  • Tableau-patère: À côté de la porte d'entrée, une planche d'établi sert de portemanteau. François y a fixé des crochets pour suspendre vestes, chapeaux et sacs. | 3 mai 2018

    Photo François Roy, La Presse 

    Tableau-patère: À côté de la porte d'entrée, une planche d'établi sert de portemanteau. François y a fixé des crochets pour suspendre vestes, chapeaux et sacs. 

  • Déco de couloir: Un tabouret de bar rétro a été placé dans le couloir étroit qui traverse l'appartement. | 3 mai 2018

    Photo François Roy, La Presse 

    Déco de couloir: Un tabouret de bar rétro a été placé dans le couloir étroit qui traverse l'appartement. 

  • Papier-ciseaux: François a récupéré des chaises «Cesca» de ses grands-parents pour la cuisine, qui sert aussi de salle à manger. | 3 mai 2018

    Photo François Roy, La Presse 

    Papier-ciseaux: François a récupéré des chaises «Cesca» de ses grands-parents pour la cuisine, qui sert aussi de salle à manger. 

  • Plateau technique: Un plan de travail pliable a été fixé à un mur de la cuisine, qui offre peu d'espace pour la préparation des repas. Audrey l'utilise pour faire des mises en scène pour son compte Instagram, car la pièce bénéficie d'une excellente luminosité. | 3 mai 2018

    Photo François Roy, La Presse 

    Plateau technique: Un plan de travail pliable a été fixé à un mur de la cuisine, qui offre peu d'espace pour la préparation des repas. Audrey l'utilise pour faire des mises en scène pour son compte Instagram, car la pièce bénéficie d'une excellente luminosité. 

  • Bureau de choix: Travailleuse autonome, Audrey souhaitait un coin bureau. Elle a rendu celui-ci inspirant grâce à quelques oeuvres graphiques au mur. | 3 mai 2018

    Photo François Roy, La Presse 

    Bureau de choix: Travailleuse autonome, Audrey souhaitait un coin bureau. Elle a rendu celui-ci inspirant grâce à quelques oeuvres graphiques au mur.